S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Margaux, la culture bordelaise au cœur de son ambition

Margaux, la culture bordelaise au cœur de son ambition

Bordelaise depuis toujours, Margaux Lagane a parfaitement conscience de la richesse du patrimoine culturel de la capitale girondine. Ce n’est donc pas une surprise de la retrouver au Musée du vin et du négoce pour son stage de dernière année.

Quel est ton parcours ?

Ayant une fibre littéraire, j’ai passé un Bac L au lycée de l’Assomption à Bordeaux. J’ai toujours été attirée par les métiers relationnels car je pense que ce sont des métiers d’avenir. Au départ, je voulais être juge et j’ai eu la chance de pouvoir faire un stage au Tribunal de Grande Instance de Bordeaux. Ce dernier a été très enrichissant, mais il m’a permis de me rendre compte que c’était un métier trop rigide pour moi. C’est à ce moment-là que je me suis tournée vers les métiers de la communication et donc vers l’EFAP Bordeaux

Comment s’est concrétisé ton stage au Musée du vin et du négoce ?

Étant bordelaise, je suis très fière de l’évolution de ma ville depuis ces dernières années. Selon moi, Bordeaux est une ville très riche grâce à son patrimoine et sa culture. Faire un stage dans le milieu du vin était donc pour moi une façon d’entrer dans un des grands secteurs qui fait vivre bordeaux depuis le XVIIIème siècle. J’avais vraiment envie d’effectuer mon stage de dernière année dans ce milieu. J’ai donc adressé une candidature spontanée au Musée du vin et du négoce afin de mêler culture et vin. Et le fait de croiser chaque jour des visiteurs de nationalités différentes au sein du musée contribue à mon épanouissement.

Quelles sont tes missions durant ce stage ?

Je m’occupe de toute la communication du musée, c’est-à-dire de le faire connaître en créant et en participant à des événements : dégustation de vins, participation à des salons et forums, distribution de plaquettes dans les hôtels, bars à vin, restaurants etc. Je m occupe également de la communication sur les réseaux sociaux. C’est une de mes principales missions. J’ai ainsi développé la page Facebook et créé un compte Twitter. C’est une très bonne façon de communiquer vers les étudiants.

À quoi aspires-tu pour ta future carrière professionnelle ?

L’EFAP m’a ouvert l’esprit sur plusieurs domaines. Au fur et à mesure de ces quatre années, je me suis épanouie dans mon travail et dans mes stages. Je ressors vraiment grandie de ces années étudiantes au sein de l’EFAP. Les relations presse et les relations publiques sont les matières qui m’ont le plus séduite et c’est dans ce secteur que j’aimerais travailler. Pourquoi pas pour une mairie ?

Des conseils à délivrer aux actuels et futurs Efapiens ?

Je pense que c’est avec la passion et l’ambition que l’on réussit dans la communication. Les travaux en groupe au sein de l’EFAP sont fondamentaux car nous sommes destinés à travailler en équipe : il ne faut pas avoir peur de donner son opinion et de partager ses idées. Car la communication est avant tout le partage d’idées.

Etienne Govignon – EFAP 4
Correspondant région EFAP Bordeaux

Publié le 19/11/2012

Morgane, une étudiante qui a du nez !

École de communication EFAP - Morgane, une étudiante qui a du nez !

Laurent Maupilé à la rencontre des 1ère et 2ème année

RENCONTRE

École de communication EFAP - Laurent Maupilé à la rencontre des 1ère et 2ème année

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle