S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > L’EFAP : le début d’un réseau

L’EFAP : le début d’un réseau

Rencontre avec Sasha Bayle, en stage au service communication de la Mairie d’Artigues et Nathalie Barrière, la Directrice du pôle vie locale.

Bonjour Sasha, peux-tu nous parler un peu de ton parcours ?

Je suis actuellement étudiante en 3ème année à l’EFAP Bordeaux. En 1ère année, j’ai effectué mon stage aux côtés d’une consultante en communication. Ma mission était de l’aider dans la mise en place d’un événement médical, puis j’ai eu l’occasion de travailler sur d’autres dossiers. En 2ème année, mon stage s’est déroulé à la Caisse Sociale de Développement Local à Bordeaux, un organisme de micro-crédits. Tu es aujourd’hui en stage à la mairie d’Artigues. Pourquoi avoir choisi ce domaine en particulier ? Volonté ou Hasard ?

Je suis à la mairie d’Artigues depuis fin novembre pour une durée de 4 mois. Tout se passe très bien, j’en suis très contente. J‘ai rencontré des personnes très compétentes et les missions proposées sont toutes aussi intéressantes. J’ai choisi ce domaine complètement par hasard. J’ai envoyé beaucoup de mails et postulé pour plusieurs missions. Marie Mahon, Responsable des Relations Entreprises, m’a proposé ce stage, car elle me connaît et sait ce qui peut être intéressant et formateur pour moi. La communication publique ne m’a jamais vraiment intéressé, mais Madame Mahon a su trouver les bons mots. Aujourd’hui, je sais qu’elle a eu raison.

Quelles sont tes principales missions ?

Je suis rattachée au service communication. Je travaille aux côtés de Nathalie Barrière, ma Responsable de stage et Directrice du pôle vie locale. Je fais beaucoup de choses et mes missions sont plus différentes les unes que les autres. Je m’occupe de la création d’affiches d’informations à destination de la population et je réalise des communiqués de presse. Je communique également sur les évènements culturels de la ville par le biais de sites spécialisés, et je m’occupe en partie d’un projet qui verra le jour à Artigues dans quelques mois. Aussi, j’ai aidé à l’installation du Téléthon et du marché de Noël.

Pour ton stage de 4ème année, quel secteur d’activité privilégieras-tu ?

Le domaine qui mintéresse depuis le début, cest l’évènementiel. Jai vraiment envie, pour ma 4ème année, de travailler dans une agence évènementielle sur Bordeaux. Et cest bien ce que je compte faire.

Nathalie Barrière, la Directrice du pôle vie locale, est une habituée des étudiants de l’EFAP. Nous sommes partis à sa rencontre pour en savoir plus sur son métier et son implication au sein de l’École.

Bonjour Nathalie Barrière, pouvez-vous nous expliquer votre métier ?

Je suis en charge de cinq services : la communication, la culture, le service à la population, la médiathèque ainsi que le sport et la vie associative. Madame le Maire voulait que je reprenne ce pôle qui a une forte dimension politique. Ainsi, comme sur le service à la population, je suis en lien constant avec les Artiguais. Cela me permet d’être au plus proche de leurs questionnements et de leurs attentes. Ce qui me plait réellement dans mon travail, c’est la polyvalence et le fait de pouvoir réaliser beaucoup de tâches différentes. En effet, en communication, je travaille sur tous les évènements de la commune. Au service culture, j’ai en charge la programmation culturelle de la ville. En réalité, les élus proposent des projets politiques, et c’est à moi de les mettre en place. Je suis également en charge de toute la réorganisation et le management du pôle vie locale. Quelle formation avez-vous suivie, quel a été votre parcours ?

J’ai un DUT de publicité obtenu à Michel de Montaigne à Bordeaux puis j’ai travaillé durant 20 ans dans le monde du spectacle. C’est grâce à ce parcours que j’occupe mon poste actuel. En effet, je ne suis pas du tout perdue dans les services communication et culture à la Mairie d’Artigues-près-Bordeaux et les réflexes de communication sont toujours là. Madame le Maire m’a proposé de la rejoindre, et j’ai accepté sans hésiter. Pour moi, c’est un grand challenge que de gérer cinq services dans mon pôle, mais j’avais besoin de nouveauté et surtout de renouveau.

Vous faites souvent appel à l’EFAP pour vos offres de stages et vous êtes également « coach » pour les études de cas. Quand a commencé ce partenariat avec l’École ?

J’ai connu l’EFAP peu après son installation à Bordeaux. C’est une radio qui m’en a parlé lorsque j’ai eu besoin d’un stagiaire. Depuis, je prends toujours des stagiaires de l’EFAP et j’en suis très contente. L’École m’a ensuite proposé d’être coach lors des études de cas, et j’ai accepté. J’ai fait cela pendant un an. Je voulais savoir comment se déroulaient ces missions proposées aux élèves. Pouvoir guider les étudiants dans leur travail a été une bonne expérience. Aujourd’hui, je ne peux plus y participer par manque de temps. J’ai également eu la chance d’être membre du jury lors des oraux de fin de stage pour les EFAP 1.

Selon-vous qu’est-ce qui différencie un élève de l’EFAP d’un autre étudiant?

Plusieurs facteurs permettent de différencier un Efapien d’un autre étudiant. Tout d’abord, la qualité des enseignements, les cours sont dispensés par des professionnels ce qui donne une vraie valeur ajoutée à la formation. Les stages et les études de cas sont aussi une plus-value et permettent aux étudiants d’avoir une approche plus professionnelle que théorique. Je trouve que les Efapiens sont plus vite opérationnels dans l’action qu’on leur propose.

Quels conseils donneriez-vous à des élèves qui choisissent la voie de la communication ?

Le meilleur conseil que je puisse donner, c’est de se créer un réseau. C’est le plus important en tant que communicant. Avec le réseau, on va plus vite, et pour cela, il faut se montrer et serrer des mains.

Marine Roussel EFAP 4

Correspondante région EFAP Bordeaux

EFAP, l’École des nouveaux métiers de la communication

Publié le 05/03/2015

Diplômé et stagiaire en binôme

Stage

École de communication EFAP - Diplômé et stagiaire en binôme

Destination ailleurs

Stage

École de communication EFAP - Destination ailleurs

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle