S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Le beau monde de Julie-Anne

Le beau monde de Julie-Anne

Rencontre avec Julie-Anne, étudiante à l’EFAP COM’ et créatrice du blog Un monde de toute beauté by Perle de Make Up.

Rencontre avec Julie-Anne, étudiante à l’EFAP COM’ et créatrice du blog Un monde de toute beauté by Perle de Make Up.

Que trouve-t-on chez Perle de Make Up ?

Sur perledemakeup.wordpress.com, on trouve du positif ! J’y partage mes coups de cœur, envies, trucs et astuces. Je parle aussi bien de campagnes de communication, que de tests produit, de recettes de maquillage « non traditionnelles », ou de bons plans. Tout ce qui peut rendre notre monde plus beau, tout simplement. Les initiatives généreuses, comme celle de http://freerice.com/ ou de Jeff Koons qui custumise des produits Kiehl’s au profit de The Koons Family Institute luttant contre l’exploitation et la disparition d’enfants, sont aussi au cœur de mon sujet. J’ai également publié plusieurs entretiens ou interviews beauté de people et illustres inconnus (l’humoriste Baptiste Lecaplain, Velvet d’Amour, Charlotte danseuse au Crazy Horse, Emma mannequin internationale et maman, etc.)

Pourquoi as-tu décidé de créer ton propre blog ?

C’est en mai 2010 que l’histoire a commencé. Une amie m’avait parlé de son propre blog et de sa démarche dans le cadre de son parcours de communicante. J’avais quelques semaines de repos devant moi avant job d’été et entrée à l’EFAP’COM. Je les ai mises à profit pour créer mon blog. Par curiosité tout d’abord, mais aussi par défi. Tenir un blog c’est s’engager, s’exposer, se soumettre à la critique. J’ai choisi l’angle de la beauté, ayant déjà quelques contacts, connaissances et produits cosmétiques de part mes activités passées dans le monde de la Mode.

Quels sont, selon toi, les bénéfices des médias 2.0 par rapport aux médias traditionnels ?

Les médias 2.0 ont la possibilité de parler vrai, d’être ancrés dans le réel, avec une réactivité inégalée. Il y a une réelle proximité lectrices-blogueuses, une humanité. C’est une communauté extrêmement riche de part sa diversité.
Les plateformes comme Hellocoton sont des revues de presse géantes et instantanées, où l’on peut piocher les informations qui nous intéressent et observer les tendances. Un outil remarquable pour les communicants!

Tu viens de créer une communauté de “Souris”, peux-tu nous en parler ?

En mai dernier, j’ai éprouvé l’envie, le besoin de traverser l’écran pour rencontrer ces blogueuses que je ne connaissais souvent que virtuellement. J’ai ainsi créé le concept de la « Souris Party », un évènement sous le signe du partage, en réaction à l’aspect « consommateur » de certaines blogueuses.
Au-delà de ces évènements qui nous rassemblent (une 3ème édition étant sur le feu), les Souris se retrouvent en communauté via un groupe Facebook. On y échange images et articles post évènement, envies pour de prochaines éditions, conseils et recherches en tout genre.

Ton blog t’a t-il offert des opportunités en terme de carrières, rencontres, etc ?

J’ai tout d’abord rencontré des personnes humainement très intéressantes. Certaines blogueuses se sont avérées être également des community managers ou étudiantes en communication. Nous avons alors pu échanger sur des problématiques rencontrées dans nos parcours respectifs. De plus, je suis en contact avec de nombreux bureaux de presse et marques que je pourrais peut être solliciter un jour dans le cadre d’une recherche d’emploi qui sait ? En attendant, j’observe avec attention leurs techniques de communication.

Merci à Julie-Anne pour toutes ses réponses, retrouvez la sur http://perledemakeup.wordpress.com/

Propos recueillis par Anne-Sophie Cariou

EFAP • l’école des métiers de la communication depuis 1961

Publié le 16/12/2011

La vie de Lilie

École de communication EFAP - La vie de Lilie

Fanny, agence Grouek

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle