S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Le 8 mars, Journée Internationale de la Femme

Le 8 mars, Journée Internationale de la Femme

Officialisée par les Nations Unies depuis 1977, la Journée Internationale de la Femme est célébrée tous les ans le 8 mars. Malgré des progrès considérables au cours des dernières décennies, les femmes doivent encore faire face à des inégalités au sein de la société.

Officialisée par les Nations Unies depuis 1977, la Journée Internationale de la Femme est célébrée tous les ans le 8 mars. Malgré des progrès considérables au cours des dernières décennies, les femmes doivent encore faire face à des inégalités au sein de la société.

Chaque année, le 8 mars est dédié aux femmes à travers la Journée Internationale de la Femme. A cette occasion des associations de femmes et des militantes organisent des manifestations un peu partout dans le monde pour fêter les acquis et rappeler leurs revendications dans l’unique but d’améliorer la condition des femmes.

L’idée de consacrer une journée aux femmes est née le 8 mars 1910, à Copenhague pendant la Conférence internationale des femmes socialistes.
Célébrée dans les pays de l’Est dès 1946, la date est remise au goût du jour à l’Ouest par les mouvements féministes des années 70. Il faudra attendre 1977 pour que la Journée internationale de la femme soit officiellement reconnue par les Nations Unies, et 1982 par la France.

image

De nos jours, cette journée revêt un caractère symbolique d’une tradition remontant à près d’un siècle de lutte des femmes contre l’inégalité, l’injustice, la violence et la discrimination dont elles étaient victimes. Cependant, il ne faut pas se leurrer; malgré des progrès indéniables, tous ces problèmes ne sont pas encore réglés, notamment dans des pays où les femmes sont carrément privées de leurs droits les plus basiques.

Le monde du travail reste marqué par les inégalités

En France, les femmes qui n’ont obtenu le droit de vote qu’en 1945, soit un siècle après les hommes, souffrent encore d’inégalités, particulièrement sur le plan professionnel. Ainsi pour un poste équivalent et à compétences égales, les femmes gagnent en moyenne 20% de moins que leurs collègues masculins* qui occupent d’ailleurs deux tiers des postes de cadres d’entreprise. Elles sont également quatre fois plus nombreuses à vivre en situation de sous emploi. Même après la vie active, les inégalités persistent puisque les retraites des femmes sont plus faibles que celles du sexe opposé.

Ces inégalités qui persistent malgré la loi qui les interdisent, ne manqueront pas d’être soulignées lors des différentes conférences et évènements organisés en marge de la journée internationale de la Femme. La bataille est loin d’être terminée puisque les femmes ne sont jamais résignées à accepter l’injustice; leurs nombreuses victoires historiques en témoignent.

Marc Daou* Insee

Liens utiles :

Droits des femmesSite de la journée de la femmeParité et égalité professionnelleSos femmes

Le Carnaval, une tradition planétaire

” La rage de communiquer “, les mémoires de Denis Huisman

Denis Huisman, publie un livre retraçant ses mémoires intitulé « La rage de communiquer » chez Bourin Editeur. Préfacé par Erik Orsenna de l’Académie Française, qui compare le livre à « un roman d’aventures », cet ouvrage est le fruit des différents entretiens accordés par le fondateur des écoles du groupe EDH à Pierre Boncenne.

École de communication EFAP - ” La rage de communiquer “, les mémoires de Denis Huisman

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle