S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Le grand plongeon

Le grand plongeon

Rencontre avec Julian Montero, étudiant en EFAP 3, en stage aux Girondins Natation.

Bonjour Julian. Parle-nous un peu de toi, de ton parcours.

Après avoir obtenu un Bac ES au Lycée Jaufré Rudel à Blaye, j’ai choisi d’intégrer l’EFAP Bordeaux. Ce qui m’a séduit dans cette école, c’est la formation proposée mails également son réseau. Souhaitant devenir journaliste depuis longtemps, j’ai apprécié la grande diversité des métiers enseignés de différents secteurs d’activités. Cela m’a permis de m’ouvrir à d’autres métiers.

Tu es étudiant en 3ème année maintenant. Comment décrirais-tu la formation à l’EFAP à ce stade de ton cursus ?

En 3ème année, l’enseignement s’est intensifié, on nous demande d’acquérir de nouvelles connaissances. Le travail en groupe est bien plus important cette année avec les études de cas notamment. Désormais, on peut dire que l’on ressent fortement le besoin de rendre un dossier plus complet comparativement aux Opérations Extérieures des 2 années précédentes. C’est très valorisant de proposer notre travail à une entreprise venue demander des conseils aux Efapiens.

Cela fait maintenant 6 mois que tu es en stage aux Girondins de Bordeaux Omnisports, et plus précisément au pôle natation. Pourquoi ce choix en particulier ?

En recherche de stage dans l’événementiel sportif, j’avais consulté Marie Mahon, Responsable des Relations Entreprises, afin d’obtenir un stage dans une structure où j’aurai la possibilité de m’exprimer. Marie Mahon m’a immédiatement proposé cette offre de stage et je n’ai pas hésité à postuler. J’ai alors rencontré une équipe chaleureuse, disponible et qui, aujourd’hui, m’aide dans mes différentes actions.


Quelles sont tes missions au quotidien ?

Durant ces 6 mois, j’étais en charge de différentes missions suivant le calendrier. Les Girondins Natation organisent chaque année deux grands événements à Bordeaux : le Grand Prix Jean Boiteux (fin février) et la Traversée de Bordeaux à la nage (dimanche 31 mai).
J’étais chargé des relations presse tout au long du Grand Prix tout en assurant certaines tâches nécessaires pour l’organisation. J’aurai donc les mêmes missions pour la Traversée. Je reçois et classe les dossiers d’inscription également et je confirme les inscrits pour cet événement.

Au quotidien, j’assure une communication globale via Facebook (quasi-inexistante avant mon arrivée), je rédige aussi des articles à partir des comptes rendus des compétitions envoyés par les entraineurs de natation tout comme la communication interne auprès des adhérents. J’ai aussi une mission de création : je réalise des plaquettes de présentation, des dossiers de presse pour les deux événements ainsi que des montages vidéo.

Après plusieurs mois à la communication des Girondins de Bordeaux, que retiens-tu de cette riche expérience ?

Je ne pratique pas la natation, mais j’ai certaines connaissances de ce sport. Cela m’aide dans mes recherches pour l’écriture des articles. J’ai été véritablement séduit par les relations presse, comme par exemple, avoir la possibilité de créer entièrement un dossier de presse. Mon stage doit se prolonger jusqu’en juin afin que je sois présent pour la Traversée de Bordeaux à la nage. J’ai donc encore beaucoup à apprendre de cette expérience. Organisé dans le cadre de « Bordeaux fête le fleuve », c’est un événement qui sera d’autant plus valorisant pour mon parcours.

Le sport est-il un milieu dans lequel tu souhaites évoluer plus tard ?

Oui, en tant que passionné de sport, j’aimerais vraiment allier cette passion à mon futur travail.
C’est pour cette raison, après deux expériences dans l’événementiel, que j’ai souhaité continuer dans cette voie tout en me rapprochant d’un sport.

L’EFAP offre l’opportunité de réaliser de nombreuses immersions dans le monde professionnel en France comme à l’international. Quel souvenir de stage t’a le plus marqué ?

J’ai été particulièrement marqué par mon stage de deuxième année que j’ai effectué à Salamanque en Espagne. J’ai eu l’occasion de mettre en pratique l’enseignement de l’EFAP dans un pays qui me tient à cœur. Ce stage prévoyait l’organisation d’événements pour un grand nombre d’étudiants. J’ai donc pu faire de très belles rencontres tout en assurant le développement de SmartAdvices. J’ai obtenu ce stage par mes propres moyens, mais j’ai été très bien soutenu et suivi par Marie Mahon. Le système de l’EFAP offre la possibilité de partir à l’étranger pour vivre son expérience, c’est véritablement une chance à saisir.

La 4ème année approche à grands pas. As-tu des projets précis en tête ?

J’aimerais trouver un stage en relation avec le sport, mais mon projet n’est pas encore figé. Je ne sais pas encore exactement dans quel domaine, mais certainement dans l’événementiel. Ce serait idéal de trouver un stage intéressant à Bordeaux, mais une expérience dans l’événementiel sportif à Paris pourrait également me séduire.

Marine ROUSSEL – EFAP 4
Correspondante Région EFAP Bordeaux
EFAP, l’École des nouveaux métiers de la communication

Publié le 23/03/2015

RENCONTRE AVEC…

RENCONTRE AVEC...

École de communication EFAP - RENCONTRE AVEC…

A la découverte de Prague

Erasmus

École de communication EFAP - A la découverte de Prague

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle