S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Laetitia Monier chez Urbanis

Laetitia Monier chez Urbanis

Rencontre avec Laetitia Monier, étudiante à l’EFAP Bordeaux en troisième année, qui réalise son stage au sein de l’agence Urbanis.

Comment as-tu découvert l’EFAP Bordeaux ?
J’ai suivi ma scolarité à l’Assomption, un lycée privé à Bordeaux. J’ai passé un Bac ES spécialité mathématiques en 2009, que j’ai eu avec la mention AB. J’ai décidé de me diriger vers des études d’économie et de sciences sociales à l’Université de Bordeaux IV. J’ai donc entamé une L1 AES que je n’ai pas validée. L’année suivante, j’entamais une L1 Géographie à l’Université de Bordeaux III, sans succès. Le système de la faculté n’était pas fait pour moi et je m’interrogeais sur ce qui me plaisait vraiment.
La communication me vint tout naturellement en tête et je me suis alors renseignée sur les écoles présentes à Bordeaux en participant à des salons d’orientation. L’EFAP me semblait être celle qui correspondait le mieux à mes attentes.


Pour ta troisième année, tu effectues ton stage chez Urbanis à Bordeaux. Peux-tu en dire quelques mots et décrire tes missions ?
Urbanis est une société de conseil en habitat, urbanisme et réhabilitations. Elle élabore et anime pour le compte des villes, des collectivités territoriales et de l’Etat, des opérations de réhabilitation des quartiers anciens, des politiques locales de l’habitat et des projets d’urbanisme. C’est une structure indépendante dont le capital est détenu par les salariés et les libéraux associés. Elle compte 9 équipes régionales ainsi qu’une quinzaine d’antennes qui y sont rattachées. Urbanis regroupe environ 250 intervenants sur tout le territoire.

Ma mission principale est d’organiser le séminaire de l’entreprise qui a lieu tous les 1an ½ dans une ville différente. Cette fois ci, il se déroule donc à Bordeaux, et ce pour la première fois. L’agence de Bordeaux est constituée d’une équipe de 9 personnes. Architectes, urbanistes et géographes, ils n’ont aucune compétence en communication et encore moins en communication évènementielle. C’est pour cette raison qu’ils ont souhaité embaucher une stagiaire. J’ai accepté d’effectuer ce stage dans la mesure où je suis indépendante. Je ne prends pas de décisions seules néanmoins : en effet, j’ai une réunion avec ma tutrice et le directeur de l’agence tous les débuts de semaine. Cette séance est essentielle pour voir le travail que j’ai effectué et établir ce qu’il reste à faire.

Mes tâches sont diverses. J’ai en amont établi un rétro planning sur 3 mois pour toutes les personnes de l’agence ainsi que pour moi. Après avoir constitué la liste d’invités, je suis entrée en relation avec le restaurateur et les responsables du lieu où se tiendra le séminaire. Se déroulant sur 2 jours, il faut s’occuper de la logistique, de l’hébergement, de la restauration, de la soirée, des animations, des cadeaux etc. Ma seconde mission va apparaître après le séminaire. Elle sera plus axée sur la communication pure. M’occuper de la communication interne de l’agence et développer les outils de communication qui y sont peu existants.


Rencontres-tu des difficultés particulières ?
La principale difficulté est de respecter le rétro planning. 3 mois pour monter un évènement de 200 personnes n’est pas chose aisée. Il faut gérer les personnes qui se désistent et celles qui s’inscrivent à la dernière minute, trouver des animations intéressantes avec un coût qui correspond au budget, faire valider tous les devis par le siège, ne pas négliger la répartition des logements et des tables lors des repas etc.


A mi-chemin de ton parcours, as-tu une idée de ce que tu souhaiteras faire après l’EFAP ?
Je n’ai pas encore d’idée bien précise quant à mon avenir professionnel. Pour le moment, je pense m’orienter vers l’évènementiel pour mon stage de 4ème année. Si j’obtiens mon diplôme, je ne pense pas commencer à travailler tout de suite. Faire un master à l’étranger pourrait bien me tenter.


Orphée Shungu - EFAP 3
Correspondant région EFAP Bordeaux

EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 01/04/2014

Une Efapienne à Dublin

DUBLIN

École de communication EFAP - Une Efapienne à Dublin

Orianne Popille chez Mollat

CULTURE

École de communication EFAP - Orianne Popille chez Mollat

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle