S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Julien Maingraud : 5ème invité des Rencontres professionnelles

Julien Maingraud : 5ème invité des Rencontres professionnelles

Directeur de clientèle chez TBWA Compact, Julien Maingraud était l’invité de Danièle Caillau jeudi dernier. Le parcours de ce natif de Limoges, aujourd’hui âgé de 31 ans, confirme un des principes de l’école de communication EFAP : multiplier les expériences professionnelles reste le meilleur moyen de construire son réseau et de trouver sa voie.

Lecteur assidu de CB News et Stratégie et déjà attiré par l’univers de la publicité et la communication, il intègre l’ESP à Paris après un BTS Vin à Saint Emilion. Plus enclin à progresser en entreprise qu’à suivre assidûment les cours dispensés à l’école, Julien Maingraud négocie avec l’administration la possibilité d’effectuer un stage à temps plein. Sa motivation gomme les doutes de la direction et il intègre l’agence de communication « Agency » dans laquelle il sera en charge du New Business, comprenez chercher des clients. Si la démarche est brouillonne à l’époque, l’expérience n’en reste pas moins « intéressante » et lui permet de « comprendre le fonctionnement d’une agence et le côté challenge » qui caractérise le quotidien de celles-ci.

S’ensuit une inscription à la Sorbonne. Julien Maingraud lui-même ne sait plus quelle matière il devait étudier puisque c’est avant tout pour « les conventions de stage » qu’il s’était décidé à intégrer l’université parisienne. A l’époque, il a en tête un objectif prioritaire : dégoter un stage à Enjoy, l’agence de publicité à l’origine des célèbres spots de publicité de l’ours Grumly. Films « débrouille » réalisés avec un petit budget mais diffusés sur TF1 et qui ont engendré une rupture de stocks, ils correspondent à l’idée que ce fait le jeune Julien Maingraud de la publicité. Il réussit une nouvelle fois à intégrer l’agence de pub, se retrouve au New Business, mais réalise également des recommandations et devient Chef de projet. Les clichés de l’agence de publicité sont bien présents à l’époque « avec le baby-foot à l’entrée, les “Créa” qui arrivent à point d’heure » mais le travail effectué lui permet d’emmagasiner de l’expérience.

C’est après avoir discuté vin avec le directeur de « Les Aiguilleurs » qu’il rejoint l’agence en qualité de Chef de pub. Il compare sa mission de l’époque à celle d’un « chef d’orchestre » qui faisait « l’interface entre les clients et l’agence ». Il y reste deux ans en travaillant principalement sur des projets print (presse, affichage, édition) avec des clients tels que Bosch, L’Équipe, Alfred Denil etc.

Son CV s’étant rapidement étoffé, il intègre l’agence de communication Saatchi & Saatchi appartenant à Publicis. Il lance en parallèle son blog http://www.extraterrien.com afin de s’immerger dans le monde d’Internet pour en connaître les moindres recoins et anticiper les possibilités de business et de communication. Il trouve ainsi le temps, dans un agenda pourtant bien chargé, d’alimenter son blog tout en poursuivant sa carrière professionnelle. Souhaitant revenir dans une structure plus petite afin notamment de porter des projets de « A à Z », il rejoint les « Bons faiseurs », agence spécialisée en design et en typographie et travaille pour Monoprix, Lafayette Gourmet, la FNAC etc.

C’est à la suite de cette expérience qu’il arrive en terre girondine. Attiré par le charme bordelais, et soucieux de trouver des loyers un brin « moins exorbitants qu’à Paris », il est recruté par TBWA Compact et devient Directeur de clientèle. Il met ses compétences en New Business et en communication au service de l’agence et gère également un pôle communication digitale qu’il considère « incontournable ». Se définissant comme un « chasseur d’idées sur le pont 24h/24 », il est malgré tout conscient du « syndrome de (sa) génération toujours effrayée de rater une information ». S’il assume, c’est parce qu’il a appris à « digérer ce surplus d’informations, à la trier, l’archiver, et ce très rapidement ». Incitant les étudiants en communication à en faire de même, il a invité ces derniers à être suffisamment « en veille pour anticiper certaines tendances » et s’est volontiers proposé à échanger avec eux par mail s’ils le souhaitent.

Etienne Govignon - EFAP 4
Correspondant région EFAP Bordeaux

Publié le 12/12/2012

Euro Ice Hockey Challenge : 2ème jour au Palais des Sports de Gerland

HOCKEY

École de communication EFAP - Euro Ice Hockey Challenge : 2ème jour au Palais des Sports de Gerland

Manon Hans en route vers le Canada !

École de communication EFAP - Manon Hans en route vers le Canada !

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle