S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Julie - Rip Curl

Julie - Rip Curl

Julie Pollet, diplômée en 2003, installée au bord de la plage, s’occupe de la communication de la marque Rip Curl à travers l’Europe.

Julie Pollet, promo 2003, installée au bord de la plage, s’occupe de la communication de la marque Rip Curl à travers l’Europe.

Avez-vous suivi une autre formation avant d’intégrer l’EFAP ?
Non, je suis rentrée directement à l’EFAP après un bac L. Je m’étais renseignée lors de ma terminale auprès de mon CDI, j’ai passé le concours sur Paris avec succès.

Pourquoi vous êtes-vous lancée dans la communication ? Aviez-vous dès lors un but ?
Le but de cette formation était de pouvoir me former rapidement à un métier hors du commun. Je voulais pouvoir évoluer dans différents secteurs, ne pas être cantonnée dans un seul domaine. Le milieu de la communication offrait cette possibilité. Mais le but premier était d’avoir un métier qui me faisait découvrir de nouvelles choses tous les jours, de ne pas être dans un bureau toute la journée, de faire des rencontres intéressantes, de voyager.

Quels stages avez-vous effectué durant votre cursus ?
Pour moi, le véritable avantage de l’EFAP est son programme de stages. J’en ai donc effectué un maximum lors de mon cursus. J’ai voulu intégrer toutes les structures de communication : en agences RP (produits), en association (festival de films pour enfants), radio (NRJ), chez l’annonceur (service communication Auchan). Cela m’a permis de découvrir et de savoir ce qui me plaisait le plus.

Quel a été votre parcours après l’obtention du diplôme ?
Après l’ EFAP, je suis partie directement en Espagne pendant 1 an pour ajouter une langue vivante à mon CV, et ai passé mon DELE (équivalent du TOEFLE pour l’espagnol). Cela me semble indispensable aujourd’hui de maitriser 2 langues étrangères pour ainsi espérer voyager et travailler dans des entreprises internationales. Ensuite, de retour en France, je suis partie sur la côte landaise pour trouver du travail.

image

Que faites-vous aujourd’hui ?
Je m’occupe de la partie communication européenne, division femme pour une marque australienne de surf Rip Curl. Basée à Hossegor (Landes), je voyage beaucoup en Europe pour développer la notoriété de la marque sur le marché de la mode féminine.

Comment avez-vous obtenu ce travail ?
Après mon année en Espagne, je suis rentrée en France, et par le manque de recrutement dans cette industrie, j’ai débuté par un stage en remplacement maternité et après 1 an, ils m’ont proposé un CDD puis un CDI. Cela m’a permis de rentrer dans ce milieu, de faire mes preuves et des contacts.

Quelles sont vos missions et vos responsabilités ?
Je gère aussi bien la stratégie RP produits, événements, des sportives que le plan média européen (presse surf et grand public et web), ou que les partenariats médias.

image

Pouvez-vous nous décrire une semaine type ?
J’ai la chance d’avoir des semaines qui se ressemblent peu. Etant sur toute l’Europe, j’ai un déplacement tous les 15 jours dans l’une des grandes capitales. Sinon, j’arrive, je regarde les news des compétitions de surf et snow, je vais sur les blogs de nos sportives, je lis les premières news sur internet. S’il y a des vagues, je pars surfer entre midi et 2. Ça fait partie du bon côté de ce travail.

Hossegor, un lieu de travail plutôt cool non ?
Comme je vous le disais, nous avons la chance de gérer très indépendamment notre emploi du temps et cela nous permet de profiter de la plage, des vagues si les conditions sont bonnes. L’été, les journées commencent très tôt, pour se terminer tôt également.

Avez-vous des projets pour le futur ?
J’aimerais travailler pour une plus petite structure, où tout est à faire, commencer depuis le début. Voir une marque grandir doit être très intéressant.

Un petit mot aux efapiens ?
N’hésitez pas à multiplier les expériences, à partir à l’étranger pour parfaire vos langues, et aussi à prendre du temps pour trouver le bon poste. Selon moi, les voyages forment la jeunesse et ils valent parfois plus que n’importe quelle expérience. Les hobbies sont aussi très importants dans un CV, développez cette partie-là, engagez-vous dans des activités annexes, dans votre passion.

Propos recueillis par Lucile DOUCHIN, EFAP 1
EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 18/05/2010

Nicolas Doyen - Alizeum Sport

Valérie Montéagudo - GAGA Golf

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle