S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Julia André, R.Pink

Julia André, R.Pink

Julia et Chloé sont sorties de l’EFAP récemment et se sont lancées dans la création de leur propre agence de relations presse. Aventure qu’elles nous font partager aujourd’hui. Interview de ces deux RP Girls !

Julia et Chloé sont sorties de l’EFAP récemment et se sont lancées dans la création de leur propre agence de relations presse. Aventure qu’elles nous font partager aujourd’hui. Interview de ces deux RP Girls !Bonjour Julia, avant d’entrer dans le vif du sujet de R.Pink, avec Chloé vous êtes de toutes nouvelles créatrices d’entreprise, mais en quelle année êtes vous sortie de l’école ?
Julia
: Après trois années passées entre l’EFAP et l’EFJ (Ecole Française de Journalisme), les diplômes sont tombés en Juin 2007.

J’en déduis que vous avez fait un double cursus EFAP et EFJ !Julia: Oui, effectivement ! J’ai commencé l’EFAP en deuxième année dans le même cursus que Chloé (co-fondatrice de R.Pink, ndlr) (lire article)en “Agence & Média”, puis en troisième année, lorsque j’ai intégré l’ EFJ, j’ai décidé de faire le cursus “Entreprise” de l’EFAP. Le but était de cumuler deux univers complémentaires mais aussi très différents.

image

Julia, que vous a apporté votre double cursus EFAP/EFJ ? Julia : Le double cursus m’a apporté l’écriture et sa technique. Les journalistes ont une manière bien particulière d’écrire et de structurer leurs articles. Pour le métier d’attachée de presse, il est indispensable de savoir écrire puisque de nombreux journalistes reprennent les communiqués et les dossiers de presse pour rédiger leurs articles. Ensuite, j’ai pu effectuer des stages dans le milieu de la com’ puis dans diverses rédactions. Cela m’a permis également de mieux cerner les attentes des journalistes, de savoir ce qui les touche, comment ils/elles travaillent, comment ils/elles exploitent les communiqués et les dossiers de presse, pourquoi ils/elles se rendent à tels ou tels rendez-vous presse (petits déj’, déj’, conférences, soirées…).

Pourquoi avoir choisi l’ EFAP et l’ EFJ comme formation ?Julia : Mon cursus n’a rien de traditionnel. J’ai commencé par la fac de droit, puis un BTS Action Commerciale. Mais la com’ et l’écrire me trottaient dans la tête depuis le bac. Je ne me voyais pas faire du droit ou du commerce toute ma vie. Ma passion, c’était la com’. Alors j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai passé le concours de l’EFAP. Je n’y croyais pas mais j’ai été reçue en deuxième année directement. J’y ai passé une année extraordinaire, je me suis fait de vraies amies. Et puis l’EFAP est un immense carnet d’adresses à condition de savoir s’en servir ! A la fin de la deuxième année, l’EFJ était créée depuis un an, on nous a proposé de passer un concours pour suivre un double cursus. J’ai sauté sur l’occasion. Apprendre deux métiers très différents et pourtant complémentaires était une occasion en or.

Où avez-vous effectué vos stages ?Julia : Via l’EFAP, j’ai effectué trois stages :
• Le premier, chez SOFA, une petite agence de RP spécialisée dans la mode et la beauté. C’est là que j’ai découvert ce métier. Nous étions trois et grâce à cette petite structure, j’ai pu faire certaines choses que je n’aurais certainement pas pu faire ailleurs.
• Le second, chez Ventilo. La célèbre marque de vêtements pour femmes a son service de presse intégré au siège. Le monde de la mode ne pouvait pas être plus près de moi.
• Le troisième, je l’ai fait pour une agence britannique d’évènementiel. La gérante étant souvent en déplacement, j’ai géré toute l’organisation de deux évènements Place des Vosges pour deux artistes différents. Une expérience rare et très gratifiante.

Via l’EFJ, j’ai effectué deux stages :
• Tout d’abord je suis allée chez AD, Architectural Digest, un magazine de design, d’architecture et d’art contemporain,
• puis j’ai intégré la rédaction du site de Marie-Claire. Là, j’ai pu suivre pendant 4 mois la vie des journalistes. Un régal !

Tout juste diplômées, vous venez de monter avec Chloé votre boite de RP ? Une opportunitéé ? Une envie ancrée ? Julia : Monter sa boite ? Une envie ancrée depuis toujours ! Quand on vient d’une famille d’entrepreneurs, comment peut-on rêver d’autres choses?
Je ne me voyais pas travailler pour quelqu’un d’autre que pour moi-même. Je savais que je le ferai un jour mais je ne savais pas quand. Et puis, en avril, Chloé m’a parlé de son envie, de son projet. Je lui ai dit “J’ai très envie mais je veux réfléchir”. Deux heures plus tard, je lui disais “oui”. On est une vraie équipe, on se soutient, on s’aide. On nous dit souvent qu’on est en pleine lune de miel ! On a posé les fondations ensemble, les domaines d’activités, les cibles, les bases de RPink.

R.Pink a 10 commandements… lesquels ?
1 • Développer et communiquer votre esprit et votre couleur artistique.

2 • Créer des RP colorées et vivantes.

3 • Souligner, exprimer et faire rayonner vos talents, vos idées, vos produits / vos oeuvres.

4 • Raconter votre histoire à travers votre marque, vos produits / vos œuvres.

5 • Créer une alchimie, une relation de confiance entre vous et nous.

6 • Fabriquer des RP sur-mesure (court, moyens ou long terme) et différentes (projets innovants avec des messages forts).

7 • Avoir une écoute attentive pour être ouvert à tous les moyens d’expression.

8 • Adapter chaque problématique à votre cas (stratégie, mise en œuvre et analyse des résultats).

9 • Mener une véritable politique de présence dans les médias afin de créer de nouvelles synergies.

10 • Faire du beau.
+ d’info sur R.Pink : devenez leurs amis sur leur facebook
Découvrez l’interview de Chloé, co-fondatrice de R.Pink.

EFAP, l’école des métiers de la communication

Chloé Destoumieux, R.Pink

R.Pink,  agence de RP

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle