S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Jean-Michel Germain, Port Autonome de Bordeaux

Jean-Michel Germain, Port Autonome de Bordeaux

Interview de Jean-Michel Germain, Responsable communication du Port Autonome de Bordeaux, EFAP Paris (Promo 1969)

Interview de Jean-Michel Germain, Responsable communication du Port Autonome de Bordeaux, EFAP Paris (Promo 1969)Paul-Henri Pradeau : En premier lieu, quel est le parcours professionnel qui vous a mené vers ce poste de responsable en communication du Port Autonome de Bordeaux ?
Jean-Michel Germain :
Il est direct ! Je suis sorti de l’EFAP en 1969, et après deux ans de service militaire, j’ai été embauché dans l’entreprise où j’ai effectué mon dernier stage ainsi que mon mémoire : Le Port Autonome de Bordeaux. Je suis bordelais d’origine et attaché à ma ville.
Le travail de ce premier poste fut tellement passionnant que je l’occupe depuis 36 ans. J’ai commencé comme attaché de presse pendant 10 ans, par la suite je suis devenu adjoint au responsable en communication et, depuis 5 ans, je suis devenu le responsable.

PHP: Pouvez-vous nous expliquer quelles sont les missions de votre travail ?
JMG :
Ma première mission est de proposer une stratégie de communication à la direction générale et au conseil d’administration. Par la suite, je mets en oeuvre l’ensemble des moyens dont je dispose. Comme les relations publiques, les relations presses, le mailing, la publicité... que ce soit à l’interne comme à l’externe. La communication institutionnelle est prioritaire ici. Notamment en direction des responsables politiques et économiques régionaux, mais également du grand public.

PHP : Dans votre entreprise, quels types de contacts avez-vous avec les autres salariés ?
JMG :
Le Port Autonome de bordeaux est une entreprise de 500 salariés répartis sur tout l’estuaire de la Gironde. Le panel de métiers présents dans l’entreprise passe des techniciens, aux personnels de bureaux, pour finir par les marins de métier. J’utilise un réseau de correspondants pour me tenir informé. Et depuis 10 ans et l’apparition des mails, il est vrai que mon travail s’est vu facilité. Maintenant nous avons également d’autres outils internes qui me tiennent informés du trafic maritime en temps réel.

PHP : Avec le recul, que vous a apporté votre formation à l’EFAP ?
JMG :
En plus d’une femme, l’EFAP m’a permis de côtoyer des professeurs de renom qui m’ont appris les bases du métier de communicant. Mais c’est surtout le grand nombre de stages que j’ai effectué qui m’a permis de me confronter directement au terrain. Il est clair que les stages sont le point fort de l’ensemble de l’enseignement dispensé à l’EFAP.

PHP : Pour conclure, comment caractériseriez-vous les qualités nécessaires à l’exercice du métier de communicant ?
JMG :
Il faut deux qualités essentielles : la disponibilité et l’enthousiasme. La compétence allant de soit !
Je me tiens par ailleurs à la disposition de tous les efapiens de Bordeaux et d’ailleurs pour les conseiller dans leur futur métier de communicants.

Le site Internet du Port Autonome de Bordeaux : www.bordeaux-port.frimage

Nina PEREZ, EFAP Paris

Quelques questions posées à Nina Perez, étudiante efapienne qui part tenter l’aventure new-yorkaise pour sa quatrième année d’étude

Cannes, c’est parti !

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle