S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Hélène - SIG

Hélène - SIG

Entretien avec Hélène, étudiante en 3ème année à l'EFAP Paris, qui a effectué un stage au Service de l'Information du Gouvernement (SIG).

Entretien avec Hélène, étudiante en 3ème année à l’EFAP Paris, qui a effectué un stage au Service de l’Information de l’Élysée.Laura : Bonjour Hélène, pouvez-vous nous présenter votre parcours ?
Hélène :
Après avoir fait 2 ans de droit, j’ai arrêté mes études afin de me consacrer pleinement aux campagnes présidentielle et législative. Un choix difficile mais que je n’ai pas regretté car j’ai pu vivre ma passion et j’ai par la suite repris mes études en intégrant l’EFAP, en 2007.
Laura : Pourquoi avez-vous choisi de faire l’EFAP ?
Hélène :
J’ai donc fait 2 ans de droit, c’était certes très intéressant question culture mais ce n’était pas ce qui me plaisait et j’avais besoin de plus de mouvement et de pratique.
Grâce à mon expérience en politique, j’ai vite découvert que je voulais en fait faire de la communication. J’ai fait des recherches sur les écoles existantes et, par ce que j’ai lu et entendu de mon entourage, mon choix s’est resserré sur l’EFAP: école réputée où bon nombre d’élèves réussissent grâce à ce diplôme qui lie théorie et pratique.

Laura : Où êtes-vous actuellement en stage?
Hélène :
J’ai commencé ma 3ème année par un stage à la cellule internet de l’Élysée auprès de François de la Brosse. J’ai participé à la rédaction, la mise à jour et au bon fonctionnement des sites de la Présidence française de l’Union européenne, de la réforme des collectivités locales, les LGBT ou encore des états généraux de la presse. Après 2 mois à l’Élysée j’ai intégré 3 mois le Service information du Gouvernement qui s’occupe de la communication gouvernementale, j’ai pu découvrir la communication de crise avec notamment la communication autour de la Grippe aviaire et la communication de proximité avec la construction et l’exploitation d’un extranet.

J’ai consacré les stages de ma 3ème année sur la communication par l’internet des Institutions, ce fut passionnant mais je ne sais pas encore si c’est réellement dans ce domaine où je veux travailler. Je multiplie au maximum mes stages afin d’avoir une expérience dans le plus de maillons possible dans le chaîne de la communication. Ce que je sais aujourd’hui c’est que je ferais de la communication politique.

Laura : Pouvez-vous nous présenter vos missions ?
Hélène :
François de la Brosse a créé un nouveau concept : les sites entièrement tournés vers la vidéos, une première pour des sites institutionnels très théoriques et solennels.
Pour ce stage à la cellule internet de l’Élysée ma mission était d’assister la responsable éditoriale. Cela consistait à suivre l’équipe technique qui filmait des évènements, discours(...) en interviewant des personnalités, à l’aider dans les montages de vidéos afin de rester le plus objectif possible en respectant le message dans son intégralité, et en mettant en ligne sur le site.

Le travail étant conséquent vu le nombre de sites à traiter mais intéressant car au cœur de l’actualité et surtout avec ce contact avec le terrain.

Au Service Information du Gouvernement, j’ai participé à la construction d’un extranet afin de partager les informations gouvernementales avec les préfets et les ministères. Au delà du travail minutieux des listes de diffusions, j’ai pu continuer à me perfectionner sur la communication par internet.

image

Laura : Quel est le rôle du service de l’information du Gouvernement ?
Hélène :
C’est Thierry Saussez délégué interministériel qui est en charge de la communication gouvernemental. C’est un service rattaché au premier ministre mais qui travaille avec tous les ministères. Sa mission est de centraliser les informations et de les redistribuer aux différents destinataires.
Cela commence par la revue de presse, puis par les études et sondages non publics, la communication de crise qui a pour but d’informer les citoyens, les entreprises, les professionnels (...) des risques encourus et des précautions à prendre notamment pour la Grippe aviaire, un accident nucléaire ou plus récemment la Grippe A (porcine) pour cela il y a des sites, des clips publicitaires d’informations, des plaquettes ou des réunions d’informations et de formations sur les crises. Et enfin le plus connu, les informations média que tout le monde connait, ce sont les clips publicitaires sur la prévention routière, les violences conjugales, la crise financière…

Laura : J’ai cru comprendre qu’il s’agit de votre deuxième stage à l’Élysée. Celui-ci a-t-il été aussi passionnant que le premier ? Qu’en retenez-vous?
Hélène :
En effet lors de ma 2ème année j’ai effectué un stage au service presse de l’Élysée auprès de Franck Louvrier où j’ai pu notamment participer à des déplacements présidentiels avec la presse et travailler au cœur de l’action et de l’information.

Ce sont deux stages complètement différents, le premier était au cœur de l’action car dans la sphère du Président de la République, et le deuxième était plus en recul et loin de cette sphère, mais plus qu’au cœur de l’information.

Je ne peux en préférer un, ce sont deux métiers qui me font rêver chacun pour des choses différentes.

Laura : Il me semble que la politique est votre passion, êtes-vous toujours conseillère municipale de la ville de Beauvais ? Quel bilan faites-vous de cette première année en tant qu’élus ? Était-ce ce à quoi vous vous attendiez ?
Hélène :
Oui je suis élue conseillère municipale de Beauvais déléguée au quartier Notre-Dame du Thil depuis mars 2008. Benjamine de l’équipe municipale, je siège dans les commissions culture, patrimoine et jeunesse, sports. De plus je suis conseillère communautaire à l’agglomération du beauvaisis où je siège à la commission tourisme.

Je suis ravie de cette 1ère année, je travaille avec une équipe sérieuse et très sympathique où c’est un véritable plaisir de se retrouver et de travailler des dossiers de la ville et de l’agglomération.
Je suis heureuse de travailler dans l’équipe de Caroline Cayeux, notre maire qui travaille réellement dans l’intérêt de chacun avec une honnêteté irréprochable.

Je ne m’attendais pas à autant de travail. Chaque jour la boite aux lettres est remplie de courriers, je passe ma journée au téléphone ou sur mes mails quand je ne suis pas sur le terrain. Ça me prend un temps fou qui est très difficile à concilier avec les cours et les stages. Mais je ne regrette pas et je suis fière d’être à 23 ans élue de ma ville donc je ne reviendrai pas en arrière et j’assume la fonction qui m’a été donné même si elle demande beaucoup de sacrifices.
La passion ou la raison, j’ai choisi la passion.

Laura : Après l’obtention de votre diplôme, qu’aimeriez-vous faire ?
Hélène :
J’espère pouvoir vivre de ma passion en travaillant dans la communication politique, et puis bien sur continuer mon implication locale en tant qu’élus dans l’Oise, mon département.


Hélène de Nattes

Conseillère municipale de Beauvais
déléguée au quartier Notre Dame du Thil

Conseillère communautaire
de la Communauté de l’Agglomération du Beauvaisis

Propos recueillis par Laura Boucila, EFAP 1

EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 01/06/2009

Kaëlig - UMP

Entretien avec Kaëlig, étudiant en 3ème année à l'EFAP Paris, il a effectué un stage de 6 mois au sein du parti politique UMP...

Julie - Conseil d’État

Entretien avec Julie, étudiante en 4ème année à l'EFAP Paris, qui a effectué un stage au Conseil d'État.

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle