S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Habib, notre ambassadeur

Habib, notre ambassadeur

Pendant sa troisième année d’études à l'EFAP Bordeaux, Habib Boultam a été l’ambassadeur des écoles du groupe EDH présentes sur Bordeaux : EFAP, ICART et prochainement EFJ. Lors de la Journée Portes Ouvertes du samedi 5 avril dernier, il est revenu pour nous sur sa mission de communication externe. Une expérience qu’il a pris à cœur pour promouvoir ces formations professionnalisantes auprès des futurs étudiants.

Comment as-tu connu l’EFAP Bordeaux et pourquoi as-tu choisi de l’intégrer ?

J’avais regardé un reportage sur le secteur de la communication qui passait à la télévision quand j’étais encore au lycée en section Economique et Sociale. Cela a vraiment été le déclic qui m’a poussé à faire mes études dans cette branche. Ils y parlaient de la communication en général, de son développement et de l’expansion de la communication digitale. Ces domaines m’ont de suite intéressé. J’en ai parlé autour de moi, et une amie m’a recommandé l’EFAP Bordeaux. Je me suis renseigné sur cette école, avec laquelle j’ai directement accroché grâce à sa formation professionnalisante, et je m’y suis inscrit.

Comment as-tu construit ton parcours à l’EFAP Bordeaux ?

En première année, j’ai voulu me destiner aux relations presse. J’ai donc effectué un stage dans un magazine à parution nationale qui s’appelle Architecture Bois. Je me suis rendu compte qu’au final toutes les disciplines s’y rejoignaient. Par exemple, en gérant les relations presse, je m’occupais également d’un évènement en parallèle, ce qui m’a donné envie de me dédier à l’évènementiel. C’est pourquoi en deuxième année, je me suis beaucoup plus intéressé à ce secteur. Je suis parti à l’étranger, grâce à un contact de l’EFAP. Il s’agissait en fait d’une ancienne étudiante dirigeant une agence évènementielle très connue à Casablanca, qui s’appelle Déclic conseil en stratégie évènementielle. J’y organisais des évènements. C’était très enrichissant.

Parle-nous de ton stage de troisième année à l’EFAP Bordeaux.

J’ai réalisé mon stage au sein de l’École pour m’occuper de la communication externe des trois entités du groupe EDH présentes à Bordeaux : l’EFAP, l’ICART et l’ouverture de l’EFJ. Je devais donc communiquer auprès des cibles jeunes comprenant les étudiants, et des parents. Mes missions s’axaient davantage sur l’évènementiel. Je participais à l’organisation de salons pour y représenter les Écoles. Il s’agit d’un outil incontournable de la communication, pour promouvoir et faire connaître une école. Je dirais même que c’est un outil qui ne disparaîtra pas. C’est vraiment ce rapport direct avec autrui qui nous rappelle les bases de la communication, et qui me plait tant. Je démarchais aussi des lycées pour concrétiser des partenariats. Il est primordial de s’adresser directement aux futurs étudiants. J’étais amené à contacter des lycées pour participer à des forums ou même en créer avec ceux qui n’en faisaient pas. J’allais donc dans les lycées pour présenter aux élèves nos écoles, les secteurs de la communication, de la culture et du journalisme plus globalement, et les débouchés qu’offrent nos formations.

Que retiens-tu de ce stage ?

Je tire plusieurs bénéfices de cette expérience, qui a été très positive au niveau personnel. J’ai pris conscience de l’importance de développer mon sens du contact, et d’acquérir les compétences propres aux professionnels de la communication. Il faut notamment adapter son discours en fonction des différentes cibles, que ce soit les parents ou les étudiants dans mon cas. On ne s’adresse pas à tout le monde de la même façon. Ceci a été un aspect très instructif de mon stage à l’EFAP Bordeaux. D’ailleurs, je pense que ce qui m’aidera le plus dans ma carrière future est le relationnel, qui se révèle être une aptitude indispensable pour être un bon communicant. Enfin cette expérience m’a décomplexé. La prise de parole en public était quelque chose qui me faisait peur auparavant, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui. Cela m’a appris à être plus serein, à bien hiérarchiser mes idées, à les défendre. J’ai beaucoup appris pour mes expériences futures.

Le mot de la fin ?

Je conclurai avec un conseil pour les Efapiens ou futurs Efapiens. Pour moi, l’important est de bien choisir vos stages, qui peuvent déterminer votre avenir professionnel. N’ayez pas peur de vous exprimer, de parler, et de vous mettre en avant puisque c’est ce qui va permettre de vous différencier des autres. Dans le secteur de la communication, il faut apprendre à se faire remarquer pour réussir.

Marine Mercier – EFAP 4
Correspondante Région EFAP Bordeaux

EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 10/04/2014

Pauline à la Maison Blanche

WASHINGTON

École de communication EFAP - Pauline à la Maison Blanche

Un samedi pas ordinaire

Bordeaux

École de communication EFAP - Un samedi pas ordinaire

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle