S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Gaelle Manin - INFRAROUGE

Gaelle Manin - INFRAROUGE

Gaëlle Manin (EFAP Lyon promotion 2006), éditrice et co-gérante d’Infrarouge by Freesh nous en dit un peu plus sur la transformation de son magazine.

Gaëlle Manin (EFAP Lyon promotion 2006), éditrice et co-gérante d’Infrarouge by Freesh nous en dit un peu plus sur la transformation de son magazine.
Bonjour Gaëlle, parlez-nous de cette transformation…
Freesh a été intégré à un réseau de gratuits à distribution sélective depuis Septembre 2009. Il fait désormais partie d’un groupe de presse réunissant d’autres titres situés à Paris, Nantes, Luxembourg, Genève et bientôt Marseille. L’équipe de Freesh désormais appelé Infrarouge Lyon est restée inchangée.

Faire évoluer Freesh de façon aussi franche comportait quelques risques, pour quelles raisons avoir accepté ?
C’était une manière de passer un nouveau cap après presque cinq ans d’existence du magazine Freesh. Il est toujours délicat de voir mourir un projet que l’on a porté intégralement depuis ses débuts mais l’objectif était de faire évoluer notre support dans un mode organisationnel plus structuré et avec l’énorme avantage de pouvoir mutualiser les coûts. C’est une nouvelle aventure qui commence…

image

Qu’est ce qui change ?
Nouvelle ligne éditoriale, nouveau format, nouvelle charte graphique… Infrarouge Lyon se compose de 3 parties : une première, en petite proportion, dédiée à des interviews de personnalités nationales, une seconde liée uniquement à l’actualité locale et une troisième dédiée aux événements lyonnais. A cela s’ajoute un dossier spécial sur un thème qui change chaque mois.

Qu’elle est votre rubrique préférée ?
La partie dédiée à des interviews de personnalités du monde économique lyonnais. La rencontre avec des acteurs lyonnais qui travaillent dans l’ombre de projets novateurs, de concepts originaux… artistes, créateurs, entrepreneurs, est souvent captivante.

Et celle que vous confiez facilement parce que ce n’est pas votre tasse de thé ?
J’essaie d’éviter tout ce qui concerne les célébrités de passage à Lyon, ainsi que les rubriques traitant une information plus « superficielle ». J’ai besoin d’avoir le sentiment d’apprendre, de découvrir quelque chose de nouveau lorsque je traite un sujet, quel qu’il soit.

Des projets pour ce nouveau support ?
Développer davantage les pages locales avec de nouvelles rubriques et refondre le site internet.

Dans la précédente interview réalisée par l’EFAP, on apprend que vous avez regagné les bancs de l’école après dix ans de vie active. Pourquoi avoir choisi l’EFAP ?
Pour son côté généraliste, à l’époque je n’avais pas d’idée arrêtée sur le métier que je souhaitais effectuer et j’ai pensé qu’il serait intéressant d’avoir une vue d’ensemble sur les métiers de la communication. Bien sûr, le réseau, la réputation sérieuse et les stages ont sérieusement fait pencher la balance.

image

Que vous apporte votre métier ?
Le plaisir de découvrir des gens de tous milieux ayant chacun leur histoire, leur parcours, leurs anecdotes et de creuser des sujets dont je ne maîtrise rien à la base. Je suis une curieuse de nature. Tout m’intéresse à partir du moment où j’ai le sentiment d’apprendre. Je me nourris énormément de ces rencontres.

Qu’est ce qui vous manque aujourd’hui ?
Du temps !! J’ai souvent le sentiment de ne jamais toucher terre entre mon job et ma vie de maman.

Une bonne résolution pour 2010 ?
Cesser de me dire chaque matin que je ne fais jamais assez bien… Je suis une perpétuelle insatisfaite !
propos recueillis par Alice NIQUET, étudiante en EFAP3
EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 20/05/2010

Sarah - “Organiser une expo photo”

Anne Boulithe - Canal +

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle