S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Frédérique Dennison, Sydney

Frédérique Dennison, Sydney

Frédérique Dennison, EFAP Paris 1995, vit et travaille à Sydney en Australie.

Frédérique Dennison a obtenu son diplôme de l’EFAP Paris en 1995. Aujourd’hui installée en Australie après un séjour en Angleterre, cette ancienne EFAPienne travaille chez Microsoft.
Depuis votre diplôme de l’EFAP, quel a été votre cursus
professionnel ?

Deux jours après avoir fini mes examens de fin d’année, j’ai déménagé à Londres. J’y suis restée quatre années, durant lesquelles j’étais consultante dans un cabinet de recrutement. Puis, j’ai déménagé à Sydney où j’ai travaillé comme directrice de ressources chez un intégrateur de réseaux : Dimension Data. Quatre ans plus tard, j’ai intégré Microsoft où je suis aujourd’hui, chef de produit sécurité et management. Oh dear, I move every 4 years !!

Pourquoi êtes-vous partie vivre là-bas ?
Je suis tombée amoureuse…

image

Qu’est-ce qui vous a le plus surpris en arrivant dans ce pays ?
Le temps qu’il faut pour parler convenablement anglais : vous pouvez avoir l’impression d’avoir un bon niveau, mais en réalité, il faut beaucoup de temps et de pratique avant d’avoir un haut niveau.

Vous êtes-vous bien adaptée à la vie sur place ?
Oui, très bien et très facilement. Londres n’est pas loin de Paris donc le changement s’est fait en douceur. En revanche, l’Australie est bien plus loin : on peut s’y sentir un peu isolé quand il ne fait pas beau (ce qui est heureusement très rare !).

Si vous pouviez supprimer une seule chose en Australie, qu’est-ce que se serait ?Ça c’est dur : je n’ai rien à supprimer ! Ou alors, peut-être la distance avec la France…

En quoi consiste votre travail chez Microsoft ?
Je suis chef de produit. Je suis donc responsable de deux lignes de produits pour lesquels je dirige le Marketing, la vente et les relations avec nos partenaires.

Comment avez-vous eu l’opportunité d’y travailler ?
Quand je travaillais chez Dimension Data, Microsoft était un de mes plus gros clients…

image

Quel est le meilleur souvenir que vous gardez de l’EFAP ?
Bizarrement, les longues nuits de travail avant de rendre un dossier ! Et aussi, quand je devais finir de taper mon mémoire !

Quel est le professeur qui vous a le plus marqué à l’EFAP ?
Je me souviens très bien de Christophe D’Allemagne qui donnait des cours de communication d’entreprise.

Avez-vous gardé contact avec des anciens EFAPiens ?
Très peu car j’ai déménagé très vite… Mais, j’ai rencontré une fille de ma promo en Australie par hasard ! Les EFAPiens sont partout !

Si vous deviez convaincre un étudiant de venir s’installer en Australie, que diriez-vous ?
Je dirais que c’est un des plus beaux endroits du monde. Le monde des affaires y est vibrant et plein d’opportunités avec moins de 4% de chômage : pas mal !
Propos recueillis par Anaïs Beurois, EFAP 2
EFAP, l’École des métiers de la communication

Publié le 13/04/2008

Karine Chapochnik & Frédéric Normand

Sarah Revelut, Japon

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle