S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Frédéric BREFFEILH, Responsable Partenariat & Promotion Groupe NRJ Lyon

Frédéric BREFFEILH, Responsable Partenariat & Promotion Groupe NRJ Lyon

« J’ai développé une relation hyper affective avec l’école »

Frédéric BREFFEILH , Promotion 95,
Responsable partenariat, chargé de promotion groupe NRJ
« J’ai développé une relation hyper affective avec l’école »Quel est votre poste à NRJ ?
Mes missions au sein du groupe sont multiples. NRJ contractant beaucoup de partenariats, j’ associe la marque à différents événements (concerts, soirées étudiantes…) par une campagne promotionnelle à l’antenne (jeu antenne, « speak », animation antenne). NRJ est la radio phare du groupe NRJ composé aussi de Chérie FM & Nostalgie, c’est la première radio musicale de France. Le contexte historique lyonnais donne la préférence aux radios locales actives et nombreuses, ce qui explique l’étroitesse des parts de marché actuelles d’NRJ à Lyon.

Pourquoi ce domaine en particulier ? Pourriez-vous nous parler de votre expérience professionnelle ?« Le monde des médias me plait. » Le média radio est passionnant et le groupe NRJ dispose de challenges intéressants. Après mon diplôme de l’EFAP, j’ai intégré plusieurs agences, notamment en 2001 avec Publicis, comme Chargé de communication. Puis j’ai intégré l’Olympique Lyonnais au poste d’Attaché de presse, une expériences très enrichissante, en vivant de l’intérieur les 7 saisons victorieuses de l’équipe !

Quels outils employez-vous ?
Enormément internet, je suis devenu un adepte du web ! Bien entendu, c’est un travail créatif où le travail d’équipe est primordial. (comme l’utilisation de comédiens pour l’enregistrement de spots).

Quelques mots sur l’EFAP ?
A mon époque les stages duraient plus longuement ce qui permettait une véritable intégration, nous avions vraiment le temps de collaborer aux différents projets de l’entreprise. Je garde d’excellents souvenirs de stage et aussi hors école. Je me souviens de mes cours et de mes professeurs de l’époque : les études de cas de l’incisif mais lucide Claude Henri RAMEL, les cours de création de Gilles ANNEDA. Une anecdote ? Oui une fois au lendemain d’une soirée arrosée je m’étais endormi en cours… mais, je précise que j’étais un étudiant très sérieux !

Avez-vous rencontré certaines difficultés après avoir été diplômé ?
Oui, j’ai eu une période de recherche de travail assez longue, mais j’ai bénéficié du soutien de l’EFAP dans les moments difficiles. France VIAL responsable des relations extérieures à l’époque a toujours été présente pour moi durant mes périodes d’inactivité ainsi que Claude Henri RAMEL, qui me préparait sans relâche aux entretiens. Une relation hyper affective avec l’école s’est vraiment mise en place.

Vous gardez contact avec des personnes de votre promotion ?
Justement oui, celui qui est devenu mon meilleur ami et en même temps le témoin à mon mariage, Francis DA SILVA. (Au même moment le téléphone portable de notre invité sonne, un appel de Francis Da Silva justement !)

Un dernier mot aux Efapiens ?« On a le sens de la communication ou on ne l’a pas ! C’est comme le piano, on a beau apprendre si on aime pas, ça ne sert à rien. J’ai toujours su que je voulais aller à l’EFAP, c’était très clair pour moi.»
propos recueillis par Maéva CANNENTERRE, étudiante en EFAP2
EFAP, l’école des métiers de la communication

Alexandra BELLET, Chargée de Projets Communication Marketing & Commerciale

La nuit de la Com’ par l’ APACOM

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle