S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Fédéric Paillon, Communication Publique

Fédéric Paillon, Communication Publique

"Plus fort qu'apprendre, il y a l'envie d'apprendre !"

Frédéric PAILLON
Intervenant en Communication Publique Efap 2, Moniteur d’atelier Efap 3

Après une formation dans une école de communication, il a travaillé en agence, puis est devenu Directeur de cabinet dans les institutions publiques de l’agglomération lyonnaise. Aujourd’hui il est à la tête de sa propre agence de conseil et donne des cours de communication publique à l’EFAP.

Monsieur Paillon, en quoi consiste la communication publique ?
Elle rassemble toutes les stratégies et outils qui permettent de relier l’administration, les politiques, aux citoyens. Son intérêt est que ce n’est pas une communication commerciale, elle s’extrait des champs de l’entreprise, elle a un rôle social car elle rend à chaque individu sa place dans la société. Il n’est pas seulement passif, il est à la fois spectateur et acteur, il a un véritable rôle dans la vie publique. En prendre conscience est très important, d’autant plus aujourd’hui. Son autre intérêt est d’apprendre un autre type de communication dans un univers particulier avec des codes, spécifiques aux personnes qui les subissent.

Employez-vous des techniques pédagogiques précises ?
Les claques (rires). Je travaille sur le principe de l’entonnoir ; je pars d’une base : un diagnostic, puis d’une analyse de la situation, l’environnement dans lequel on travaille puis une identification des cibles… Je mets en relief la complexité de l’ensemble des institutions, leur différenciation. J’essaye de mettre l’accent sur les aspects les plus problématiques comme l’avenir de cette branche, son orientation, sachant que son rôle de rapprochement des politiques avec les citoyens est de plus en plus prédominant, il faut de plus en plus prendre en compte la place du citoyen. D’ailleurs je m’intérese au développement de nouveaux outils, je réfléchis aux nouveaux modes de pensée pour montrer aux politiques les services à leur disposition et les mettre en lien avec leur collectivité.

Une passion ?
Oui, plus jeune j’ai aussi réalisé des films, enregistré des CD qui ont reçu des prix lors de festivals. J’ai beaucoup aimé cette époque de ma vie, mais je ne me voyais pas en vivre.

Un conseil aux étudiants qui abordent le monde professionnel ?
Il faut toujours avoir envie d’apprendre : “Plus fort qu’apprendre, il y a l’envie d’apprendre !” Etre sans cesse en recherche et en apprentissage. Les tendances et les personnes changent. Personne n’a la science infuse ; en communication, on est en recherche constante (nouveaux outils, nouveaux messages, analyse des nouvelles cibles…), tout évolue…
Portrait chinois :

Si vous étiez une couleur ?
Le noir parce que c’est le luxe et que ça se marie avec tout (réponse typique d’homme !)

Si vous étiez un parfum ?
Le café, Nespresso? « What’else » (rires) … pour son côté vivifiant

Quel animal et quel est son trait de caractère qui vous plait le plus ?
Le loup parce qu’il vit de manière isolé, dans le cadre de sa propre société (on n’ennuie personne)

Un livre ?
Le prophète de Kalilh Gibran

Si vous étiez un chanson ?
Il y en a tellement.. forcément une chanson d’Alain Baschung, sur une île déserte c’est forcément un disque de cet artiste que je prendrais avec moi.

Un film ?
Kill Bill… Dans l’aspect de la pugnacité et de l’envie d’aller au bout de l’action quitte à être un peu démesuré.

Un dernier conseil ?
Etre curieux, et rester alerte!
propos recueillis par Maéva CANNENTERRE, étudiante en EFAP2
EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 20/05/2009

Géraldine - Public Sénat

École de communication EFAP - Géraldine - Public Sénat

Elsa ESTEVES - AMP Communication

Elsa ESTEVES, en stage de fin d'études dans une Agence de relations presse, relations publiques et événementiel en Suisse...

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle