S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Elise, Pdte BDE EFAP Bdx

Elise, Pdte BDE EFAP Bdx

Elise Ferreyrol-Barateau EFAP1 et Présidente du BDE EFAP-ICART

Rencontre avec Elise Ferreyrol-Barateau EFAP1 et Présidente du BDE EFAP-ICART« Mon parcours ? Il est atypique ! » Une entrée au Conservatoire Nationale de Paris, un poste de correspondante pour les pages culture de la Nouvelle République à Bourges (qu’elle occupe toujours !), en passant par l’organisation d’événements et de concerts, notamment pour l’association Laurette Fugain, c’est en Octobre dernier qu’ Elise intègre l’EFAP. Constance Goigoux : Pourquoi avoir choisi l’EFAP ?
Elise Ferreyrol-Barateau
: C’est le rédacteur en chef de la Nouvelle République qui m’a conseillé l’EFAP, j’ai obtenu un DAEU (Diplôme d’Accès aux études Supérieures) et je suis donc entrée en 1e année à l’EFAP.

C.G. : Pourquoi avoir voulu faire partie du BDE ? Quelles ont été tes motivations ?
E.F-B.
: J’aime organiser les projets, qu’ils soient caritatifs ou non, j’ai un caractère fort, je suis une meneuse ! Organiser des événements, soirées ou manifestations, est un domaine qui me plaît beaucoup.

C.G. : Comment t’es-tu retrouvée présidente du BDE ?
E.F-B.
: La position de chef me plaît ! J’ai donc évoqué aux autres membres du BDE mon envie de devenir présidente, ils ont tous été d’accord !

C.G. : Peux-tu nous parler de la responsabilité que tu as en tant que présidente du BDE?
E.F-B.
: Tout d’abord, nous constituons une liste très homogène. Nous mettons tous la main à la pâte, même si chacun fait partie d’un pôle (soirées, culture/animations, édition etc.). Je ne ressens pas vraiment de responsabilité particulière malgré le fait que j’aime voir tout ce qui se passe et que rien ne se fait sans mon accord !

C.G. : Comment se déroule l’organisation du BDE ?
E.F-B.
: Les 15 membres du BDE se réunissent au moins 2 fois par mois pour faire le point, on s’envoie aussi beaucoup de mails, pour valider les affiches ou encore le journal. Pour ce qui est de la répartition des pôles, on a fait selon les compétences et les envies de chacun, on fait quasiment tout tous ensemble même tous les membres ont une tâche respective.

C.G. : Y’a t-il une bonne entente entre les membres du BDE ?
E.F-B.
: Au début, j’avoue que c’était un peu tendu, mais on apprend à se connaître, il faut s’adapter et apprendre à se canaliser ! Vu que certains membres sont reconduits d’une année sur l’autre, il faut accepter le changement, et parfois proposer aussi autre chose. Nous sommes tous très réactifs et efficaces !

C.G. : As- tu trouvé ton stage pour les mois de mai et juin ?
E.F-B.
: Oui, je le fais à l’agence Canal Com, je vais m’occuper des relations presse.

C.G. : Des projets pour l’avenir ?
E.F-B.
: Oui, j’aimerais monter à Bourges un club de jazz dans une ancienne église, ainsi qu’un studio d’enregistrement et pourquoi pas une agence de communication !

**** Zoom sur ****

- Le BDE de l’EFAP Bordeaux
- Leur magazine Deux en Un
- Leur site internet

image

Constance Goigoux EFAP Bordeaux 2
EFAP, l’école des métiers de la communication

Mybooo.com détrône la clé USB

Solène et les municipales

A 19 ans, Solène Chazal est la plus jeune des co-listiers d’Alain Juppé pour les élections municipales.

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle