S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Delphine, TBWA/Compact

Delphine, TBWA/Compact

Dephine Boyer-Monnier, Directrice Conseil Agence TBWA/Compact, a bien voulu répondre à nos questions...

Delphine est “coach” lors des études de cas des étudiants !


Entrée en 1997 en tant qu’assistante à l’Agence ALS & Cachou du groupe TBWA, Delphine Boyer-Monnier aura gravi tous les échelons avant d’arriver au poste qu’elle occupe aujourd’hui, celui de directrice conseil. Passionnée par le milieu de la publicité, Delphine travaille tous les jours au renouveau de l’agence, récemment renommée TBWA/Compact.

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?
La publicité est un secteur qui m’a toujours attirée. Au niveau de la formation, j’ai eu un DEUG de Sciences-Eco, puis une MSG (Maîtrise des Sciences de la Gestion). Je suis ensuite partie un an à Londres pour apprendre l’Anglais. À mon retour, j’ai effectué un stage à Paris dans l’agence BDDP. Je suis revenue sur Bordeaux où j’ai obtenu un DESS en sciences de l’information et de la communication et j’ai intégré l’agence ALS & Cachou pour mon stage de fin d’études.

En quoi consiste le poste que vous occupez ? Quelles sont vos missions ?
Je fais du management d’équipe. Je réponds à des problèmatiques clients en élaborant une stratégie de communication, ainsi qu’une stratégie créative. C’est-à-dire que cela va du plan médias (TV, presse, radio, affichage, Internet) à du hors média avec par exemple de l’opérationnel ou du marketing direct. Il y a aussi une mission de prospection, il faut chercher, mais aussi répondre aux appels d’offre.

image

L’agence ALS & Cachou a changé de nom, pouvez-vous nous en dire plus ?
En effet, les petits et moyens annonceurs n’ont pas forcément les moyens de se diriger vers nous. L’agence, renommée TBWA/ Compact propose désormais une offre adaptée aux annonceurs de taille moyenne, une offre de compétences créatives mais aussi stratégiques, ainsi que du temps, de la réactivité et surtout de la proximité ! C’est l’agence de Bordeaux qui est en a l’initiative (il y a 3 agences dont une à Bordeaux, Paris et Toulouse), avec la caution du groupe. Cela permet de revendiquer et de confirmer son appartenance au groupe, c’est pratique pour draguer les forts budgets nationaux !

Votre métier vous plaît-il ?
Je me régale ! Je touche à tous les secteurs d’activités, c’est un métier qui se renouvelle sans cesse. À chaque problématique, on découvre un secteur différent qui nous permet d’utiliser des moyens différents. C’est très intéressant.

Vous avez coaché des EFAP 4 lors des études de cas, qu’en avez-vous pensé ?
Oui, j’en ai coaché deux. Le brief est fait par l’annonceur, ensuite, 3 soirs par semaine, je coache mon groupe pendant 2 heures. Je guide les élèves, je les aiguille afin qu’ils se posent les bonnes questions avant d’aller vers la stratégie et les moyens. J’ai coaché une étude de cas au mois de novembre, pour la FNAGTP (Fédération Nationale des Associations de Gérants de Tutelle Privés), c’était la plus compliquée de par son aspect juridique. La seconde étude de cas fut pour les 50 ans de l’ENM (Ecole Nationale de la Magistrature), de l’événementiel, les notes ont été bien meilleures !

Coacher les études de cas, c’est quelque chose qui vous a plu ?
Oui ! C’est quelque chose que je referai sans hésiter. C’est très intéressant de faire profiter les élèves de son expérience, de communiquer son savoir, d’échanger et de confronter ses idées.

image

Quels conseils donneriez-vous aux actuels et futurs EFAPiens pour réussir dans la com’ ?
Il faut savoir écouter le client, interpréter et lire entre les lignes. Il faut être curieux et savoir travailler en équipe, sans avoir la prétention de tout connaître. Et surtout, il faut avoir la passion et l’envie du métier, cela fait 11 ans que je fais ce métier et c’est un vrai bonheur tous les jours !

Des projets pour l’avenir ?
Tout d’abord, réussir le renouveau de l’agence. Remporter plusieurs budgets afin que ce soit le début d’une nouvelle aventure. Je n’ai pas de velléité à vouloir monter mon agence, je veux participer à ce nouveau projet et je veux que l’on y arrive tous ensemble !

Quels sont vos loisirs ?
En ce moment, ce sont surtout mes deux filles ! Sinon, j’aime le jogging et le cinéma.

Et concernant vos lectures ?
J’aime David Lodge et Emile Zola. Pour ce qui est de la presse, je lis Sud-Ouest,
Libération, le Nouvel Obs, ainsi que 20 Minutes, tous les jours !
Propos recueillis par Constance Goigoux, EFAP 2 Bordeaux
EFAP, l’École des métiers de la communication

Publié le 29/04/2008

Relooking EFAPien

Maryline : journaliste, présentatrice…

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle