S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Chloé prend son envol !

Chloé prend son envol !

Rencontre avec Chloé Hattabe, étudiante en EFAP 4, actuellement en stage à l’Aéroport de Bordeaux au sein du Service Communication.

Rencontre avec Chloé Hattabe, étudiante en EFAP 4, actuellement en stage à l’Aéroport de Bordeaux au sein du Service Communication.

Pour commencer, comment as-tu trouvé ce stage ?

J’ai une méthode bien à moi ! En quatrième année, nous avons un Mémoire à rédiger. Ce dernier nous prend beaucoup de temps et du temps, nous en manquons cruellement. Je voulais un sujet à la fois intéressant mais aussi qui puisse coller à mon stage de manière à allier ces deux missions. Ainsi, j’ai fait une liste de ce que je voulais faire et ne pas faire. Depuis toujours, je suis une vraie passionnée de voyages. Je souhaitais donc un stage en rapport avec ma passion duquel je puisse tirer un sujet de Mémoire intéressant. J’ai postulé au Petit Futé Bordeaux et à l’Aéroport de Bordeaux. Finalement, mes deux candidatures ont été retenues. Mais lors de mon entretien à l’Aéroport de Bordeaux, ma Directrice de stage m’a fait part de la grande importance accordée à l’autonomie du stagiaire. C’est cet argument qui m’a finalement permis de trancher.

De combien de personnes se compose le Service communication de l’Aéroport ?

Nous sommes cinq personnes. Je partage mon bureau avec le Webmaster.

Peux-tu nous décrire tes missions de stage ?

Je commence ma journée avec la veille de la presse car je suis chargée de la revue de presse de l’Aéroport publiée tous les deux mois. Mais ma réelle mission est tout autre. Elle réside dans le fait de convaincre la Direction de l’Aéroport d’assurer une présence sur les réseaux sociaux. Un travail de longue haleine car c’est un support de communication très sensible pour un tel établissement potentiellement sujet à de nombreuses crises. Il convient donc d’anticiper les risques liés à ces réseaux. Il faut que je donne toutes les clés à l’Aéroport pour qu’il puisse se préparer à répondre à l’ensemble des situations délicates. Si l’Aéroport décide de franchir le pas, il faudra qu’il respecte les règles des réseaux sociaux Internet et du Web 2.0. Ils exigent notamment une grande transparence difficile à intégrer pour les entreprises. Il faut trouver le ton juste qui permettra de respecter à la fois l’entité Aéroport de Bordeaux et les internautes.

Mais cela comporte aussi de nombreux avantages. C’est un outil très intéressant qui pourrait permettre à l’Aéroport d’allier ses deux missions : une communication push pour l’aspect commercial et l’amélioration de la relation client et de son image pour son aspect de service public. Je suis actuellement en train de réaliser un benchmark pour m’imprégner des différentes utilisations de ces supports dernière génération. Je me suis aperçue que de nombreux aéroports américains utilisent déjà les réseaux sociaux avec une maîtrise et une justesse étonnantes. Pour moi, c’est un réel challenge et une excellente motivation pour la rédaction de mon Mémoire.

Peux-tu nous donner l’intitulé de ce dernier ?

L’utilisation des réseaux sociaux dans la stratégie de communication des aéroports : piste de décollage ou crash annoncé ?

Que t’apporte ce stage en termes d’expériences professionnelles ?

Tout d’abord de l’autonomie, comme l’avait souligné ma Directrice de stage lors de notre premier entretien. De plus, mon stage me permet de me confronter au fonctionnement complexe d’une grande entreprise. Quand on souhaite élaborer un projet à l’Aéroport, il faut l’accord de tous les services concernés de près ou de loin !

C’est ta dernière année à l’EFAP Bordeaux. As-tu une idée de ce que tu vas faire après ?

Dans l’idéal, j’aimerais approfondir mes études en communication et plus particulièrement en ce qui concerne le Web. Mais surtout continuer à parcourir le monde pour assouvir ma passion de voyages et de découverte.

Idoya Grzimek - EFAP 3
EFAP, l’école des métiers de la communication

Sarah et Charlotte, au pays de l’Irish Coffee

Sarah Guemard et Charlotte Thiéfaine, étudiantes à l'Efap Lille, effectuent une partie de leur cursus à Dublin. Améliorer son anglais, découvrir le pays, et multiplier les rencontres, tout un programme. Let's go!

Le déclic de Radia

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle