S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Charlotte Dillies, Rédactrice en Chef du P’tit Zap !

Charlotte Dillies, Rédactrice en Chef du P’tit Zap !

Elle rentre à St Tropez, où elle y crée son journal "Le p'tit zap magazine". Aujourd'hui elle a monté sa propre maison d'édition, au soleil...

Charlotte DILLIES, Promotion 2007
Rédactrice en Chef et Responsable Commerciale du Magazine gratuit Le P’tit ZAP ! (St Tropez)

Durant son cursus de 3 ans à l’EFAP Lyon, elle multiplie les stages : radio, presse écrite, télévision, milieu associatif, luxe… Elle expérimente l’international avec un stage entre la 3ème et la 4ème année à Londres dans une agence de tourisme. Curieuse de tout, elle reste polyvalente dans tous les domaines, quitte à commencer au plus bas de l’échelle (en tant que commerciale elle fait d’abord du porte à porte). Dès l’obtention de son diplôme, elle poursuit une formation en alternance au Management, puis rentre à St Tropez, où elle y crée son journal “Le p’tit zap magazine”. Aujourd’hui elle a monté sa propre maison d’édition, au soleil…Charlotte, comment s’est formé ce projet ?
J’étais vraiment indécise quant à mon choix de carrière, il y a tellement de possibilités en communication. Je me suis impliquée à fond dans mes stages. Mon dernier, dans le secteur du luxe, à la “Reine Astrid” (hôtel **** à Lyon) m’a permis de développer mes contacts, d’assumer beaucoup de responsabilités. Je m’occupais de la communication externe, des partenariats, des relations presse, du marketing direct, du réseau interne, de la mise en place d’un plan de communication pour gagner en notoriété et en valorisation d’image. J’ai organisé beaucoup d’événements et travaillé énormément le côté relationnel. Mes contacts étaient très diversifiés et mes rencontres très intéressantes. En cours, j’étais surtout très appliquée dans les ateliers. Je regrette toutefois les cours de PAO qui n’étaient pas dispensés, car c’est une véritable pépite d’or dans un cv.

Puis retour au pays natal ?
Oui, tout de suite après mon master, j’ai débuté à Saint Tropez, il y a des opportunités à saisir ici. J’avais remarqué que la presse magazine gratuite était saisonnière en même temps que l’arrivée des touristes, qu’elle ciblait majoritairement, sur le secteur du luxe. A l’année il n’y avait aucun magazine local. J’ai donc employé tous les outils acquis au cours de ma formation. (études de marché, analyse de mon produit : le type de magazine, son prix, sa cible, son contenu). Tous mes cours m’ont servi !J’ai lancé avec l’imprimerie Art Concept, en octobre, “Le p’tit zap”.

image

Peux-tu nous décrire ce magazine ?
Il s’agit d’un magazine local gratuit, bimensuel, avec un agenda local et un programme Télé. Il est tiré à 20 000 exemplaires tous les 15 jours dans les 12 communes du Golfe. Nous l’avons lancé hors saison à cause du contexte particulier de cette région, c’était un test… et il l’a passé haut la main! Aujourd’hui “Le p’tit zap” est presque devenu une institution !

Justement comment s’organise ton entreprise ?
Tout est fait en interne il n’y a pas de sous-traitant, nous sommes une petite équipe de 14 personnes, dont 4 travaillent sur le magazine, les autres s’occupent d’Art concept, une bio imprimerie à Saint Topez. Le P’tit Zap est rattaché à cette imprimerie. Je gère l’ensemble du magazine en plus d’être la rédactrice en chef et la responsable commerciale, mais je passe 99 % de mon temps sur le terrain.

As-tu des perspectives d’avenir ?
Oui. Développer, duppliquer le magazine, ouvrir de nouvelles éditions sans franchise, en indépendance. La création d’une boîte d’édition ne saurait tarder pour monter des produits dérivés, des supports presse… Je prévois aussi la création d’une société de conseils en communication et marketing. Plein de secteurs sont ouverts, le sud offre beaucoup d’opportunités dans la communication. En plus d’être une région magnifique, le domaine de la communication reste en friche. Je n’aurais jamais pu espérer mieux. Par dessus tout je travaille dans la région que j’aime !
propos recueillis par Maéva CANNENTERRE, étudiante en EFAP2
EFAP, l’école des métiers de la communication

Virginie Magne, Responsable communication, Association KAO

Mémoires EFAP Lille 2009

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle