S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Céline Dupré, invitée des Rencontres professionnelles

Céline Dupré, invitée des Rencontres professionnelles

Malgré un emploi du temps plus que chargé, la Directrice associée de COMM Santé et fondatrice du bi-annuel Rose magazine a accepté de venir témoigner de son incroyable aventure dans le monde de la communication. Portrait d’une femme souriante et engagée au quotidien.

Née à Bordeaux, Céline Dupré est un peu tombée par hasard dans le milieu de la communication. Après avoir validé ses années lycée par l’obtention de son baccalauréat, cette jeune étudiante est alors tombée sur l’un des rares prospectus mettant en avant un BTS Communication à Bordeaux. Tout de suite captivée, Céline Dupré s’est lancée. Deux ans plus tard, et le BTS Communication en poche, place au CELSA au cœur de la capitale parisienne. Un concours réputé difficile mais rien ne semble arrêter l’envie de cette bordelaise alors âgée de 21 ans. La détermination de cette dernière est alors tout de suite repérée par ses premiers maîtres de stage au sein de l’agence de relations publiques parisienne VFC (Véronique Foucault Conseil). Et pour preuve, c’est un poste à temps plein qui lui est proposé ! Un salaire, des conditions de travail, une atmosphère que Céline Dupré acceptera sans trop hésiter. L’aventure durera trois années durant lesquelles les relations presse du groupe lui seront confiées. C’est d’ailleurs en pleine mission, lors de l’évènement La diagonale des fous, qu’elle sera obligée de s’arrêter près d’un an, en raison d’un lourd accident.

Un nouveau passage à l’agence, puis c’est finalement un retour sur Bordeaux qui va s’imposer pour Céline Dupré. Court retour d’ailleurs puisqu’au sein de sa nouvelle agence Passerelles c’est de nouveau à Paris que l’on va lui demander se rendre. Dans quel but ? Pour monter la filiale de l’agence bordelaise sur les bords de Seine. Parmi ses partenaires, l’agence COMM Santé. C’est décidé, Céline Dupré souhaite alors investir dans cette agence dédiée à la communication médicale qui accompagne les grandes causes de santé publique et acquiert alors 50% des parts. On est alors en 2004. Si le siège est à Bordeaux, les clients eux sont exclusivement situés à Paris. Mais, pour des raisons personnelles et de qualité de vie, les associées préfèrent rester vivre à Bordeaux.

Céline Dupré ne se résume pas à cette activité professionnelle ! Car outre COMM Santé, cette quadragénaire bordelaise est en fait la co-fondatrice du célèbre magazine de la presse féminine Rose magazine. Un magazine atypique et unique puisqu’il s’agit en fait d’une revue de 200 pages dans lesquelles est traitée la vie des femmes face à une maladie : le cancer. Conseils beauté, recettes de grands chefs, témoignages, tout est fait dans ce magazine glamour pour que les femmes atteintes de cette maladie gardent toujours le sourire. « C’est un magazine que l’on sort deux fois par an » confie Céline Dupré. « Gratuit et entièrement financé par les marques de luxe qui sont nos annonceurs principaux. Cette gratuité du magazine était un de nos critères essentiels ». Composée d’une quinzaine de membres, l’équipe de rédaction est hébergée dans les locaux du groupe Bayard, toujours à Paris.

Autre particularité pour Rose magazine, ce sont les lectrices qui proposent les thèmes à aborder pour le prochain numéro. Tous les jours, de nombreux mails sont envoyés à la rédaction qui se fait un plaisir de les découvrir afin de garnir le magazine, écoulé à plus de 200 000 exemplaires. Concernant les projets, ils ne manquent pas. Un brevet a été vendu en Espagne et le premier numéro vient de sortir. La demande internationale est forte, mais l’emploi du temps des deux directrices françaises ne permet pas encore une totale exportation. A voir dans le futur …

Pour conclure, l’intervenante du jour est revenue sur la filiale de COMM Santé qui va voir le jour courant 2014 au Canada et plus exactement à Montréal. C’est sur cette touche canadienne et après quelques questions de la part des étudiants que l’intervention s’est terminée sous de chaleureux applaudissements, amplement mérités.

Matthieu Gruaz – EFAP 3
Correspondant région EFAP Bordeaux

Publié le 13/11/2013

Alain JUPPÉ à la rencontre des EFAPiens

RENCONTRE

École de communication EFAP - Alain JUPPÉ à la rencontre des EFAPiens

La FFSA remet un chèque à des EFAPiens

FFSA

École de communication EFAP - La FFSA remet un chèque à des EFAPiens

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle