S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Cécile MASSEYE, Chargée de Marketing chez Aldes

Cécile MASSEYE, Chargée de Marketing chez Aldes

Rencontre avec Cécile, qui a notamment vécu une expérience professionnelle en Australie...

Cécile MASSEYE, Chargée de marketing Opérationnel chez *Aldes,
promotion 2005.

*Entreprise lyonnaise fabricant et commercialisant des systèmes de ventilation et d’aspiration centralisée.Quel a été votre parcours depuis votre sortie de l’EFAP ?
J’ai intégré l’IFAG (Institut Français lié aux Affaires et à la Gestion) via une formation en alternance sur 2 ans, Option marketing-Vente. Je voulais surtout développer des compétences en commerce et marketing afin d’obtenir une double compétence, très complémentaire à la communication. J’ai réalisé ma 1ère année d’alternance chez Bonduelle Frais en tant qu’assistante chef de produit sur le segment innovation au travers des soupes de légumes, frais et graines germées (organisation de promotion, suivi des ventes, création de packaging,...)

Puis j’ai intégré le Comité Rhône Alpes des Conseillers au Commerce Extérieur en dernière année via un poste de chargée de projet. J’ai travaillé sur des missions passionnantes (organisation de journées économiques sur l’Inde & les USA à destination des PME françaises désireuses de se lancer dans l’export, mise en place du site internet notamment) J’ai développé par la suite un véritable réseau qui m’a donné la possibilité de m’envoler pour l’Australie et de travailler pour une société française d’accompagnement à l’export (Altios International).

Que retirez-vous de votre expérience Australienne?
Je travaillais pour un agent français au sein du pôle développement des ventes lingerie pour Chantal Thomas et Lejaby : administration des ventes et promotion des marques sur l’Australie et la Nouvelle Zélande. J’étais l’interface entre les services export des marques en France et les clients existants. La façon de travailler en Australie n’était pas fondamentalement différente du mode français, par contre ce sont dans les relations professionnelles que j’ai pu noter des disparités. Le contact reste très facile et “friendly”. La hiérarchie a beaucoup moins d’importance qu’en France et les barrières sociales n’existent pas vraiment. La vie au quotidien est beaucoup moins stressante et tous les moyens sont bons pour sortir juste après sa journée de travail entre collègues.

En quoi consiste votre poste actuel ?
Je suis Chargée de marketing Opérationnel chez Aldes, entreprise lyonnaise fabricant et commercialisant des systèmes de ventilation et d’aspiration centralisée.
Je travaille essentiellement sur la partie distribution professionnelle et sur les plans d’actions commerciaux destinés à mieux vendre nos produits.

Quel souvenir gardez-vous de vos années EFAP et quel(s) conseil(s) donneriez-vous aux étudiants ?
Faites le maximum de stages et donnez y le meilleur de vous même pour vous constituer un vrai réseau. L’Efap reste une bonne carte de visite mais chacun doit s’investir personnellement dans un projet professionnel.
propos recueillis par Mathilde Barbier, étudiante en EFAP3
EFAP, l’école des métiers de la communication

Blandine - Vaincre l’anorexie…

Rencontre avec Blandine, en 3è année d' EFAP Agence & Entreprise et actuellement en stage au sein l' Association Vaincre l' anorexie et la boulimie, en tant que responsable communication

Graines de rockers à l’EFAP !

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle