S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Caroline Palmier, Chargée de communication de la Fondation Internationale Yehudi Menuhin

Caroline Palmier, Chargée de communication de la Fondation Internationale Yehudi Menuhin

trouver des fonds pour permettre aux enfants d’avoir accès à des cours de musique, de danse, de théâtre...à l’école.

Caroline Palmier, Promotion 2007

Parle-nous de ton parcours après l’EFAP :
Diplôme de l’EFAP en poche, j’ai voulu me spécialiser en faisant un Master 2 «Management des entreprises culturelles». L’année de ce Master était scindée en 2 parties : 5 mois de cours et 8 mois de stage. J’ai donc profité de cette longue période pour effectuer 2 stages :

- Le premier à ARTE, où j’ai assisté la coordinatrice du festival TEMPS D’IMAGES. Ce festival européen voyage à travers onze pays dont la France et je me suis occupée de l’organisation du festival en France.

- Mon second stage s’est déroulé au sein de la la Fondation Internationale Yehudi Menuhin dont le siège est à Bruxelles. Yehudi Menuhin était un violoniste prodigieux qui, après avoir joué un certain nombre d’années, s’est consacré à la création d’activités socioculturelles.

La Fondation Internationale Yehudi Menuhin se charge de trouver des fonds pour permettre aux enfants qui n’en ont pas les moyens d’avoir accès à des cours de musique, de danse, de théâtre, d’arts plastiques, etc., à l’école. La Fondation m’a proposé un poste dès la fin de mon stage.
Cela fait maintenant 1 an que j’y travaille et mon métier est passionnant.

Je cumule ce poste avec un deuxième job, en tant que consultante en de communication pour le site Internet Worbz.com.

Worbz ?!
Worbz est un mot d’argot urbain américain qui sert à ponctuer les phrases, qui signifie « cool », « yes » ou « that’s it ».
Le site a été lancé en mai 2009 par l’agence de communication web Yellow Pimento. Les créateurs ont imaginé un site qui leur ressemble et fait de lui une mosaïque de visions du monde urbain contemporain. En fait, Worbz a pour objectif de collecter les nouvelles tendances, courants de pensée et événements insolites qui peuvent exister de part le globe.

Comment accédez-vous aux infos ?
Les journalistes ont carte blanche ! Ils proposent un sujet qu’ils creuseront si la rédaction en chef l’approuve. On cherche vraiment à raconter le monde de manière différente. Traiter l’information qui sort de l’ordinaire.

Comment envisages-tu ton futur ?
Pour l’instant, continuer à travailler à la Fondation et faire vivre le projet Worbz. D’ailleurs j’ai réalisé un partenariat entre le site Worbz.com et ARTE : la chaîne nous a demandé de réaliser un reportage sur le festival TEMPS D’IMAGES.

Tes meilleurs souvenirs de l’EFAP ?
J’ai vraiment apprécié la 4eme année que je considère comme une révélation. Les ateliers m’ont beaucoup intéressé car on nous donnait des sujets ancrés dans le réel. Les entrepreneurs arrivaient avec un problème auquel il fallait apporter des solutions viables. Je retiens aussi mon mémoire de fin d’étude qui a été encadré par Dominique Delrieu.

Un conseil :
Travailler le plus sérieusement possible que se soit en interne ou en externe. Pour qu’une formation soit bonne, il faut que tout le monde suive et s’investisse, plus particulièrement dans les travaux de groupe. Il faut aussi être conscient de l’image que l’on renvoie en stage car le monde de la communication est petit et tout se sait.

Photo : copyright Catherine Claes
propos recueillis par Alice NIQUET, étudiante en EFAP3
EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 11/01/2010

Alexandra Ruzza, Chargée de communication à la Marine Nationale

Thibaut Burhy, reporter en herbe

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle