S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Camille LITVINE - Christian Dior

Camille LITVINE - Christian Dior

Rencontre avec Camille Litvine, diplômée en 2005 de la section Médias de l'EFAP Paris, attachée de presse responsable du prêt-à-porter et de la haute couture chez Christian Dior Couture.

Rencontre avec Camille Litvine, diplômée en 2005 de la section Médias de l’EFAP Paris. Elle est aujourd’hui, attachée de presse responsable du prêt-à-porter et de la haute couture chez Christian Dior Couture.

Bonjour Camille, pouvez vous nous expliquer ce qui vous a donné envie de faire de la communication ?
Depuis mon enfance, je baigne dans le milieu de la communication : mes parents sont tous deux publicitaires et sont également d’anciens efapiens. De plus, j’aime beaucoup la mode et la presse écrite. Le déclic a été lors du stage que j’ai réalisé au magazine ELLE, en classe de troisième. J’y ai rencontré des personnes très intéressantes, qui m’ont confortée dans mon choix d’orientation.

Aviez-vous des ambitions dés lors ?
Oui, j’avais déjà une idée bien précise avant d’entrer à l’EFAP. Après mes études, j’avais prévu de tenter le concours de l’IFM (Institut Français de la mode). Mes projets ont changé lorsque l’on m’a proposé un CDI chez Christian Dior Couture.

Quels stages avez-vous effectué à l’EFAP ?
J’ai réalisé tous mes stages chez Christian Dior ! Au cours du premier, j’ai travaillé au service publicité. Au bout de trois mois, c’est le service de presse qui m’a accueilli. La dernière année, je devais jongler entre mes responsabilités chez Dior et mes cours du soir.

image

Quels postes avez vous occupé ?
Après mon embauche, j’ai commencé par m’occuper de l’organisation des défilés chez Dior : préparer les défilés haute couture et les défilés de prêt-à-porter. Ce travail, très ponctuel, me laissait le temps de m’occuper du pôle Accessoires. Par la suite, je suis devenue assistante de la directrice de la presse internationale. Je gérais les interviews avec le créateur, les évènements à l’étranger et l’organisation des défilés. J’ai également créé un site Internet mettant à disposition tous les documents destinés à la presse. Ce site a révolutionné nos méthodes de travail.
Après deux années, j’ai ressenti le besoin de voir ailleurs, d’avoir une autre expérience professionnelle. La marque Hermès, m’a proposé un poste d’attachée de presse homme, que j’ai accepté. J’ai cependant quitté Dior dans de très bons termes, mes responsables ont su comprendre mon départ.

Mon expérience chez Hermès m’a donné l’occasion de découvrir un monde de précision extrême tant dans le travail à apporter que dans les services proposés : on peut parler de « luxe ultime » pour cette marque.

Après un an et demi chez Hermès, mon ancien directeur chez Dior m’a recontacté pour me proposer un autre poste. Aujourd’hui, je suis attachée de presse responsable du prêt-à-porter et de la haute couture. Ce métier a une dimension internationale très forte, à chaque fois que Dior ouvre une boutique à l’étranger, ou y organise un défilé, je prépare des voyages de presse.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?
Dior est une marque de luxe, mais est aussi un précurseur dans le domaine de la mode. En tant que responsable du pôle mode et haute couture, je m’adresse à des journalistes spécialisés dans le domaine de l’art, du design, de la création. Ce qui me plaît dans mon poste ? pouvoir mêler travail et passion !

Un conseil à donner aux futurs communicants ?
Les stages sont d’une importance capitale ! Je conseille aux étudiants de varier au maximum leurs expériences afin qu’ils puissent réaliser la variété exceptionnelle de milieux qui s’offrent à eux. Rien ne remplace la pratique !

Propos recueillis par Anne-Sophie Cariou

EFAP • l’école des métiers de la communication depuis 1961

Publié le 09/07/2011

Sylvie ELLES - promo 1974

École de communication EFAP - Sylvie ELLES - promo 1974

Fanny Rabasse - Le Moulin Rouge

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle