S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Aurélien CHEMLI, Event Group Network

Aurélien CHEMLI, Event Group Network

Interview d'Aurélien Chemli, Président de Event Group network, diplomé de l'EFAP Paris en 2001

Interview d’Aurélien Chemli, Président de l’agence d’événementiel event group network, diplomé de l’EFAP Paris en 2001.Laurette SALIN : En quelle année êtes-vous sorti de l’EFAP ? En gardez-vous des bons souvenirs ?Aurélien CHEMLI :Je suis sorti de l’EFAP en 2001, après un cursus complet de 3 ans, hors prépa dont j’ai été dispensé, en spécialisation image.
Cette période de ma vie a été très importante pour ma carrière et je suis très reconnaissant à l’EFAP de la formation que j’y ai reçu. L’équipe d’encadrement m’a beaucoup soutenu dans mon parcours professionnel à venir et dans mes ambitions ; je pense particulièrement à Jean Jacques BARRERE, qui dirigeait l’école à l’époque, et à Monsieur OUNISSI, mon directeur de promo. Parmi les étudiants, j’y ai également fait des rencontres déterminantes pour moi par la suite.
Aujourd’hui, je me considère comme un porte-drapeau de l’EFAP à laquelle je serai toujours disposé à renvoyer l’ascenseur. Cette année, j’ai d’ailleurs briefé les élèves de l’EFAP 4, spécialité agence et entreprise, pour le compte d’un de mes clients, Mac Donald’s, autour de la problématique du Wifi.

LS : Pourquoi avoir choisi notre école ?AC : Lorsque je suis rentré à l’EFAP, j’étais déjà en train de monter ma propre entreprise. J’avais besoin de développer un réseau relationnel afin de l’asseoir sur le marché ; or l’EFAP bénéficiait d’une notoriété considérable et, à travers ses anciens élèves et ses intervenants, possédait un tel réseau, que je n’ai cessé d’entretenir depuis. Comme je viens de l’évoquer, certains de mes associés, de mes collaborateurs et de mes stagiaires sortent des rangs de l’EFAP. Tous possèdent la même intelligence des situations et le sens aigu des relations. Pour ma part, j’y ai appris à créer du lien, des synergies entre les hommes.
Par ailleurs, j’adhérais complètement à la culture de l’EFAP, une école de la vie fondée sur le travail, l’autonomie et le mérite de chacun à faire valoir son potentiel. Les chances étaient les mêmes pour tous : à chacun de se relever les manches et de saisir sa chance.

image

LS : Vous avez donc crée votre propre entreprise Event group Pouvez-vous nous la décrire ainsi que son concept ?AC : En 1998, la France était l’hôte de la coupe du monde et le marché de l’événementiel a pris ses lettres de noblesse. Il apparaissait déjà que les métiers d’avenir, c’est-à-dire les plus rentables, étaient ceux du service car la demande était croissante et ces activités ne nécessitaient aucun stock.
De notre côté, nous étions quatre amis issus des mondes de l’entreprise, de la communication et du spectacle. Nous avons mis en commun nos savoirs-faire afin d’apporter une solution innovante pour l’époque et surtout efficace aux problématiques de communication des annonceurs, sans viser un secteur d’activité en particulier, une alternative stratégique à leurs plans de communication classiques.
Notre démarche était d’événementialiser la vente et de faire de la vente un événement en misant avant tout sur le capital humain.
En 2001, nous avons mis en place un outil de communication inédit qui constitue désormais notre valeur ajoutée et consiste en quelques principes simples, issus de notre expérience et d’une philosophie selon laquelle rien ne peut supplanter le vécu. C’est une démarche précise permettant de pénétrer une population donnée en légitimant le produit auprès de cette cible avec une stratégie de moyens cohérente, une technique de sensibilisation qui peut être résumée en trois points clés :

- Un prétexte pour rencontrer la cible > Le Scénario
- Un événement pour surprendre le public > La Mise en scène
- Un prescripteur pour légitimer le produit > Le Comédien

Son but est de créer une relation affective entre la marque et le consommateur afin de mieux faire adhérer ce dernier au message. De la publicité vivante et interactive !

LS : Quel est votre rôle au sein de cette entreprise, et quelles sont les taches que vous effectuez ?AC : Notre chaîne de production comprend cinq phases :
- Conseil : des consultants polyvalents dotés d’une expertise transversale rencontrent l’annonceur afin de prendre connaissance de ses problématiques, de son contexte, de ses attentes, de ses contraintes, etc. A partir d’un brief précis, ils définissent les axes stratégiques qui vont servir de support au plan de communication.
- Création : à l’instar des grandes agences de publicité, une équipe de créatifs imaginent alors, sous l’égide d’un directeur artistique, une scénarisation structurée, intégrant un message et articulée autour d’un territoire d’expression, et une mise en scène adaptée à chaque contexte d’intervention.
- Formation : des comédiens choisis suivant le profil de la cible sont ensuite spécifiquement formés à la communication d’entreprise. Véritables ambassadeurs de marque, ils sont attachés à endosser les valeurs de l’annonceur et à les véhiculer auprès du public. De leur implication, dépend le succès de l’opération.
- Développement et production : dans le même temps, des spécialistes logistiques, techniques et artistiques assurent la mise en place optimale de toutes les actions.
- Réalisation et gestion opérationnelle : enfin, un manager agence – responsable d’action – encadre les équipes sur le terrain pour garantir leur implication, la qualité artistique et le respect des objectifs de l’intervention. Il garantit également des remontées précises et régulières à destination du client.

En ce qui me concerne et en tant que directeur agence, je chapeaute chacune de ces phases, en étroite collaboration avec mes responsables d’équipes. Je détermine les lignes directrices de chaque projet, j’en valide chaque étape et j’en contrôle la bonne réalisation au sein de l’agence et sur le terrain.
Je suis également l’interface privilégiée de nos principaux clients et je développe toujours, autant que faire se peut, notre réseau relationnel.

LS : Vous travaillez pour de nombreuses grandes entreprises comme Renault, NRJ, Sony ou encore Moet & Chandon. Décrivez-nous l’une de vos missions, celle qui vous a le plus marquée.AC : Je n’ai pas de mission préférée. Chacune est différente et j’espère à chaque fois que la suivante sera notre meilleure réussite.
Ces dernières années, nous sommes cependant fiers d’avoir été sollicités par de nombreux annonceurs branchés ainsi que par des stars pour organiser des opérations « trendy » à destination des « early adopters » (Ceux qui font la tendance) et des CSP +++.
Parmi nos plus belles réalisations, nous comptons notamment une soirée pour Dolce et Gabbana à Milan, une tournée pour Martini en partenariat une grande école de mode (ESMode), une autre toujours en cours pour Grey Goose avec les plus prestigieuses agences de mannequins (Marilyn dont nous avions par ailleurs organisé l’anniversaire des 40 ans au Man Ray en 2004, Ford et Elite), le dernier concert de Cerrone à l’Olympia, l’organisation du Prix Jean Gabin et Romy Schneider qui récompense les jeunes espoirs du cinéma français, etc.
D’ailleurs, notre travail a obtenu la reconnaissance de nos pairs puisque nous avons remporté le Fish des Convention de grandes entreprises en 2003 pour Renault et le Top Com D’or catégorie Marketing pour Valéo l’année suivante.
Nous sommes également très présents lors du Festival de film de Cannes auquel nous participons depuis maintenant 6 ans : après avoir organisé, entre autres, une soirée pour le lancement du film Indigènes et une autre pour MTV, l’année dernière, nous prendrons cette année en charge l’exploitation du yatch Darkdog ainsi que celle de la Voile Rouge, la mythique plage tropézienne qui s’installe à une centaine de mètres du Palais des Festivals afin de fêter dignement son 40ème anniversaire. Ce qui est amusant, c’est que je suis issu de la promo EFAP parrainée par Gilles JACOB qui était président du Festival de Cannes, cette année-là. Mais je ne crois pas au hasard…

LS : Quelle est la position de votre nouvelle structure ?
AC
: Groupe de marketing événementiel, leader depuis dix ans dans le conseil en promotion scénarisée et stratégie de communication expérimentielle.

Les experts d’Event Group sont des précurseurs en guérilla et Storytelling2.0 : passionnés par l’innovation événementielle, les équipes séniors d’Event Group sont les nouveaux agitateurs de vos communautés B2B et B2C. Entouré d’un collectif de comédiens et d’artistes innovants, les événements que nous organisons bénéficient d’un degré émotionnel Live de plus… Structuré en sociétés expertes, le Network d’Event Group assemble les expertises multicanal - avec une vision “User Centrix” et une forte culture du ROI - au service des plus grandes entreprises européennes de l’Entertainment.

LS : Quelques conseils pour tous les futurs Efapiens qui souhaitent construire leur propre agence ?
AC :
Selon moi, le secret de la réussite tient en 3 concepts : une exigence drastique vis-à-vis de soi-même et des autres, une pro activité à toute épreuve afin de se distinguer sur un marché hyper concurrentiel et beaucoup de cœur à l’ouvrage !

Pour visiter le site Internet d’event group network, cliquez sur le logo !
image

EFAP • École des métiers de la communication depuis 1961

Charte des soirées étudiantes responsables

Les représentants des 20 “Bureaux des Etudiants” des Etablissements adhérents de “Campus Chartrons” vont signer une “Charte des soirées étudiantes responsables”.

Drôle de cours à l’EFAP !

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle