S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Aurélien Février, Ch’ti EFAPien

Aurélien Février, Ch’ti EFAPien

Aurélien Février, EFAPiens Lillois et stagiaire chez Pro-Festivals

Aurélien Février est en deuxième année à l’EFAP Lille. Futur journaliste sportif et/ou humanitaire, ce ch’ti effectue actuellement son stage chez Pro-Festivals.Quand avez-vous intégré l’EFAP ?
J’ai intégré directement l’EFAP juste après l’obtention de mon Bac ES au lycée Marguerite de Flandres à Gondecourt,

Pourquoi l’EFAP ?
J’ai choisi cette école car j’avais envie, par les stages, d’avoir des expériences professionnelles pendant mon cursus universitaire. Cela me permettra, à la fin du cursus de quatre ans, d’arriver dans le monde du travail avec un certain bagage. L’EFAP, était l’école qui se rapprochait le plus de mon choix.

Quels stages avez-vous déjà faits ?
Au niveau des stages, j’en ai effectué deux, et deux autres sont en cours. En première année, j’ai réalisé mon stage chez Ethic-Running. C’est une jeune entreprise qui a pour but de vendre des vêtements de sport issus de matières premières écologiques. En deuxième année, j’effectue deux stages de 3 mois à Pro-Festivals, agence lilloise qui s’occupe de la communication des festivals en tout genre. Enfin, à partir du 30 mars, je serais, pendant une semaine, en stage au Festival International du Grand Reportage d’Actualité.

image

Actuellement, quelles missions devez-vous réaliser ?
Chez Pro-Festivals, je tiens essentiellement un rôle de rédacteur, que ce soit pour l’élaboration des différents guides saisonniers ou pour les sites Internet. En effet, chaque saison, l’agence sort, sous forme de fascicule, un guide répertoriant tous les festivals à ne pas louper. Au niveau des sites, je suis chargé de les rafraîchir en matière de festival ou d’actualité.

Que vous apporte l’EFAP ?
L’EFAP permet avant tout de se fondre dans “ une famille” entre étudiants. En effet, depuis cette année à Lille, et ce, sûrement grâce aux actions menées par le BDE “ Eh Paf”, tous les étudiants se côtoient, partagent des moments magiques entre eux. Il y a une véritable cohésion entre les étudiants EFAPiens lillois. De plus, au niveau professionnel, l’EFAP m’a permis d’acquérir diverses techniques, permettant d’avancer dans le monde de la communication. Enfin, de manière plus personnelle, l’EFAP m’a permis de m’émanciper psychologiquement et de diffuser toutes mes émotions. Je me tiens également à suivre une certaine philosophie, basée sur une hygiène de vie la plus positive possible : appelé plus vulgairement, la Os’eb philosophie.

Après l’EFAP… un projet ?À la fin de mes années EFAPiennes, j’aimerais me destiner vers une carrière à la Jean Bommel, célèbre EFAPien lillois. Il se distingue aujourd’hui sur les ondes de RMC en tant que journaliste sportif. Ou pourquoi pas, créer mon entreprise, en commençant par la création d’une association de la loi 1901, basée essentiellement sur l’humanitaire.
Propos recueillis par Anaïs Beurois, EFAP 2

EFAP, l’Ecole des métiers de la communication

Publié le 31/03/2008

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle