S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Arthur et la création d’une marque

Arthur et la création d’une marque

Arthur Ouinet nous raconte comment, à travers son stage de troisième année, il accompagne en termes de communication le lancement d’une marque de prêt-à-porter.

Peux-tu rapidement nous présenter ton parcours ?

Après avoir obtenu un baccalauréat littéraire, j’ai intégré l’EFAP Bordeaux dès la première année. J’ai su que cette École me permettrait de découvrir le domaine des médias et, plus généralement, celui de la communication. Il y a quelques années, j’aurais aimé travailler dans le milieu journalistique, mais les différents stages que j’ai réalisés m’ont fait découvrir des domaines très différents et particulièrement intéressants. Ce qui m’a plu à l’EFAP Bordeaux, c’est la diversité des disciplines. Puis, le fait d’avoir des stages obligatoires et des intervenants professionnels de qualité montre que l’EFAP est bien connectée avec son temps. L’École adapte ses cours aux différentes évolutions de la communication et elle est en lien avec des réseaux nationaux et locaux. Son image est très positive.

Peux-tu nous expliquer en quoi consiste ton stage et quelles sont tes missions ?

Jusqu’au mois de septembre dernier, j’avais peu de pistes. En l’espace d’une semaine, tout s’est décanté. Grâce à l’École, on m’a proposé d’intégrer le service communication de Mollat et m’occuper de la stratégie digitale de la librairie. Dans le même temps, j’ai eu l’opportunité de participer à un projet porté par une marque de vêtements qui est en cours de lancement. J’ai accepté cette proposition. Cette marque s’appelle « Ils/Elles sont de sortie ». Elle est entièrement fabriquée en France. C’est un projet ambitieux de marque qualitative qui se place sur un marché qui m’intéresse beaucoup. Ce stage me permet de mettre en application et d’approfondir la quasi-totalité des cours dispensés à l’EFAP : relations presse, communication de marque et de produit, rédactionnel, un peu d’événementiel et de la communication digitale. C’est pour moi une forme de professionnalisation rapide. Je suis assez autonome. On m’a confié la gestion complète de la communication de marque. Le milieu me plaît, notamment par son dynamisme et son interactivité. J’ai rapidement pu développer un réseau important. Je ressens vraiment à travers ce stage que je passe de la vie étudiante à la vie professionnelle. Par exemple, j’ai participé au Salon “Who’s next ?” qui se tient à Paris (Porte de Versailles) en tant qu’exposant. Ce salon est l’un des quatre plus importants salons internationaux du marché du textile. Organisé sur quatre jours, il m’a permis de découvrir un nouvel univers. Une véritable effervescence de contacts et de rencontres.

Qu’envisages-tu pour ta quatrième année ?

Si mon stage actuel se déroule bien, il se peut que je le poursuive dans la même structure étant donné que je suis à l’origine du projet. J’aimerais beaucoup évoluer professionnellement en même temps que grandit la notoriété de la marque que je représente.

Anaïs Passereau – EFAP 3
Correspondante région EFAP Bordeaux

L’EFAP Bordeaux ouvre ses portes

École de communication EFAP - L’EFAP Bordeaux ouvre ses portes

Rencontre avec Louis Roudière

École de communication EFAP - Rencontre avec Louis Roudière

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle