S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Anaïs Caquant, Ch’tie de Ch’tribu

Anaïs Caquant, Ch’tie de Ch’tribu

Anaïs Caquant, 2ème année EFAP Lille, fait son stage dans l'Association Ch'tribu.

Anaïs Caquant est étudiante en deuxième année à l’EFAP Lille. Cette Ch’tie fait son stage chez Ch’tribu.Quel a été votre parcours avant l’EFAP ?
Je suis arrivée à l’EFAP directement après avoir passé le BAC. J’étais en terminale scientifique au lycée Saint Adrien de Villeneuve d’Ascq

Pourquoi avoir choisi l’EFAP ?
Je ne savais pas réellement ce que je voulais faire lorsque j’étais en terminale. Mais après avoir participé à plusieurs forums étudiants, je me suis dirigée vers la communication. Je me suis ensuite intéressée à l’EFAP car cette école permettait, mieux que les autres écoles, de rentrer dans la vie active très rapidement grâce aux stages.

Parlez-nous de vos stages…
En première année, j’ai effectué un stage de deux mois au LUC (Lille Université Club), c’est un club sportif du Nord Pas-de-Calais. Le but de ce stage était de me faire découvrir le monde du travail, et plus particulièrement de participer aux relations publiques et aux relations presse du club. De plus, il fallait mettre à jour leur site Internet.
Cette année, je suis en stage pour l’association Ch’tribu. Elle regroupe les Nordistes expatriés dans le monde entier. D’autre part, j’ai participé à un stage au FIGRA (Festival International du Grand Reportage d’Actualité) où j’ai pu découvrir l’organisation d’un événement.

image

Quelles sont vos missions ?
Pour le stage dans l’association Ch’tribu, je suis chargée de prendre contact avec le maximum de Français, et plus particulièrement de Ch’tis qui habitent désormais à l’étranger. Pour cela, je fais appel aux consulats et ambassades ainsi qu’aux associations de Français ou d’anciens élèves de la région. Je dois aussi mettre à jour la base de données de l’association. Je participe à la réalisation de la Newsletter et à l’actualisation du site Internet.

Comment définiriez-vous l’EFAP ?
Je ne suis qu’en deuxième année, mais je peux déjà dire que l’EFAP est une structure qui m’a permis de rencontrer des personnes passionnées par la communication. Elle m’a ainsi permis de confirmer la volonté que j’avais de travailler dans ce domaine. J’ai pu allier la théorie et la pratique.
Où vous voyez-vous d’ici deux à trois ans ?
D’ici deux à trois ans, je pense être encore étudiante, peut-être à l’étranger. J’aimerais partir une année dans un pays anglophone avant de rentrer entièrement dans la vie active.
Propos recueillis par Anaïs Beurois, EFAP 2
EFAP, l’École des métiers de la communication

Publié le 01/04/2008

Aurélien Février, Ch’ti EFAPien

Aurélien Février, EFAPiens Lillois et stagiaire chez Pro-Festivals

Aurore Cornic, New York

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle