S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Alice - Eccelso

Alice - Eccelso

Entretien avec Alice, 20 ans, qui vient tout juste de terminer son deuxième stage d’EFAP III pour le magasine de luxe Eccelso.

Entretien avec Alice, 20 ans, qui vient tout juste de terminer son deuxième stage d’EFAP III pour le magasine de luxe Eccelso.Bonjour Alice ! Tu as intégré l’EFAP il y a maintenant trois ans, aussi, avant de nous parler de ton dernier stage, peux-tu nous expliquer en deux mots ce qui t’as poussé à choisir cette école ?
En fait, ma volonté de travailler dans le monde de la communication date du lycée. J’ai découvert l’école lors d’un forum et j’ai vite compris qu’elle correspondait à mes attentes notamment pour ses intervenants renommés dans le monde de la communication ainsi que pour les contacts que j’étais susceptible de me faire en choisissant l’EFAP.

Quels stages as-tu déjà effectué jusqu’ici ?
J’ai choisi de profiter au maximum de mes études en testant tous les médias. Ainsi j’ai d’abord travaillé pour le « 6 minutes » de Lille en première année, puis pour les hôtels « Accord » et au FIGRA en deuxième année. Enfin, dans le cadre de ma troisième année j’ai choisi France Bleu Nord, puis le magazine Eccelso, et je suis actuellement dans les préparatifs pour me rendre sur un dernier stage en « extra », le Festival de Cannes !

image

Pourquoi as-tu choisi de postuler chez Eccelso ?
En réalité j’avais une amie de ma classe, Aurore, qui terminait tout juste son stage là bas. Elle m’a donc parlé de l’offre qui se présentait et m’a indiqué que je correspondais bien au profil recherché.

C’est-à-dire ?
Le magasine étant dirigé vers « l’élite régionale », il était indispensable que le stagiaire soit un tant soit peu intéressé par le monde du luxe, mais surtout qu’il aime écrire et qu’il soit travailleur et organisé. Après entretien, j’ai donc succédé à Aurore pour un stage rémunéré de 4 mois chez Eccelso.

Peux-tu nous rappeler en quelques mots les caractéristiques de ce magasine ?
Eccelso existe depuis plusieurs années. Il parait 2 fois par an, sans compter les éditions limitées exceptionnelles. C’est un magasine gratuit qui s’adresse essentiellement à l’élite régionale (Lille et ses environs, zone frontalière belge). On ne le trouve pas partout puisqu’il est surtout disponible chez ses partenaires : les hôtels, restaurants chics, club de golf… Il contient diverses rubriques (High tech, Mode, Beauté, Architecture, Restaurations, Automobile …) qui exposent aux lecteurs toutes les nouvelles tendances luxueuses qui sortent de l’ordinaire. L’équipe se compose de 4 personnes : Anne BAROIS, créatrice, rédactrice en chef du magasine et également ma maitre de stage, son mari chargé de l’aspect commercial d’Eccelso, et deux stagiaires : Lucas et moi-même, tous deux en EFAP III.

En quoi consistaient tes missions au sein de l’équipe ?
J’ai d’abord été chargée de réaliser un dossier de 4 pages sur une villa de rêve sensée donner au lecteur l’envie de s’y rendre en vacances. J’ai donc appelé toutes les attachées de presse des tour-operators prestigieux qui proposaient des voyages uniques, luxueux, intimes.
J’ai ensuite réalisé le « dossier beauté » de 4 pages du magasine. Il a été vraiment très laborieux à organiser. Encore une fois, j’ai du contacter les attachées de presse des grandes marques telles que Dior et Chanel pour qu’elles nous envoient leurs nouveaux produits. En effet, seuls les produits que nous avions testé au préalable pouvaient ensuite être traités dans le magasine, d’où la nécessité de nous les faire parvenir par le biais des attachées de presse des marques! Les convaincre malgré le fait qu’Eccelso ne soit pas toujours connu à Paris et encore moins en Suisse ou aux Etats Unis était très difficile, surtout compte tenu du prix vraiment élevé des produits qu’on souhaitait recevoir … Cela dit, ces difficultés m’ont permis de bien développer ma tchatche et mon argumentaire ! J’ai aussi réalisé que bien classer l’ensemble des dossiers par marques avec leurs visuels et leurs dossiers de presse était indispensable pour ne pas très vite s’emmêler les pinceaux.
Aussi, grâce à ces trois mois chez Eccelso je connais parfaitement ce qui se cache sous le fameux mot « Relance » ! En effet, j’ai du rappeler des dizaines de fois certaines attachés de presse pas très efficaces pour recevoir les documents escomptés, ce qui à la longue est un peu pénible ! Cela dit, j’ai toujours établi de bons contacts avec elles et ainsi j’ai bien développé mon réseau professionnel.

Quel est ton bilan de stage ?
C’est un très bon stage. J’ai l’impression d’y avoir appris plein de choses. J’ai bien vu les erreurs à ne pas commettre en tant qu’attaché de presse, en me plaçant du point de vue du journaliste. Ce stage est également sympa du fait du carnet d’adresse important que l’on peut s’y faire si l’on est motivé. Cela dit, c’est un stage très prenant qui nécessite un réel investissement. En période de bouclage on ne compte pas ses heures et l’on essaye de survivre au stress ! Aussi, il est vraiment impossible de s’ennuyer car on s’occupe de tout, de la rédaction des articles en passant par la distribution du magazine et la vérification des bons à tirer. J’ai également appris à être convaincante ce qui me resservira forcément à l’avenir. J’ai compris la nécessité d’être très bien organisée, ce qui n’était pas toujours évident comme ma maitre de stage était rarement sur le lieu de stage en même temps que moi. Les mails et le téléphone sont ici indispensables pour être toujours en concordance avec sa hiérarchie ! La récompense ultime de tout ce travail est bien sûr de voir le magasine terminé et prés à être distribué. C’est extrêmement gratifiant, tout particulièrement en tant que stagiaire. Cependant, même si ce stage au sein d’Eccelso restera pour moi une expérience très instructive, je peux dire aujourd’hui que le monde du luxe ne m’intéresse pas assez pour que j’y travaille toute ma vie.
Mais pour ceux et celles qui seraient intéressés par une telle expérience, le magasine recherche un nouveau stagiaire motivé pour le prochain numéro Automne Hiver !
Merci du tuyau! Pour terminer, quels sont très projets concernant ton stage d’EFAP IV ?
J’aimerais beaucoup travailler au pôle communication de France 3, affaire en cours !

Propos recueillis par Flore Girard, EFAP Lille

EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 13/05/2009

Gala de fin d’année

Pierre - Madeg’N

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle