S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Alexa - GP2 Series

Alexa - GP2 Series

Alexa Quintin, diplômée de l'EFAP en 1998 et du MBA Spécialisé Communication et management d'événements en 2004, est aujourd'hui chargée de communication pour le championnat GP2 Series.

« …Aujourd’hui je porte une veste avec un pull à capuche bleu turquoise. Sinon je suis brune et plutôt petite… »

« …Alors je suis grande, blonde, cheveux longs et je porte aujourd’hui une robe bizarre à dominance verte… »

Rendez-vous à 14.00 au Coffee Link. Je guette l’arrivée d’une créature longiligne aux cheveux blonds dans une robe verte… Cheveux blonds, robe verte…J’ai chaud mais je ne me découvre pas, sans ça elle ne me reconnaîtra pas. Oh, cheveux blonds et robe verte trouvés ! Je me met à l’aise.

« Tu verras, elle parle beaucoup ! » En effet, Alexa est comme une locomotive à robe verte, ou plutôt une voiture de course… Accrochez-vous à vos chaussettes !

Flash back

La petite Alexa, 17 ans, était la seule à devoir demander l’accord parental pour participer au week-end d’intégration. A cet âge, déjà passionnée par le cinéma et l’audiovisuel, elle se voyait rédactrice de scripts et de scénarios pour la télévision ou le cinéma. Des études courtes s’il-vous-plaît. Trois ans et à moi l’indépendance ! Avec l’EFAP, elle a pu satisfaire son besoin d’être modelée grâce au programme qui allie cours et stages.
Pour sa deuxième année, Alexa s’est envolée à New York. Elle et ses camarades de la section Image, en plus des cours de publicité et de marketing, ont bénéficié des cours de photoshop et de montage de film. Dans son YMCA, pas la chanson mais le foyer étudiant, elle a pu découvrir le vrai Melting Pot, des personnes du monde entier !

image

Elle a fait deux stages dans la Big Apple, le premier consistait à développer des scénarios pour des téléfilms ainsi que d’analyser des scripts. Le deuxième à CNBC où il fallait adapter l’émission Ushuaia TV aux Etats-Unis (caster la voix, récupérer des info et les programmes de diffusion, en faire la promotion…). Grâce à cette expérience à l’étranger, Alexa a pris de la maturité, cela l’a aidée à « définir ses contours », à trouver ses limites et à mieux se connaître, dit-elle en sirotant son thé.
De la troisième et dernière année, Alexa garde surtout en mémoire les études de cas et les examens : piocher un sujet aussi fou soit-il et 72h top chrono pour préparer un plan de communication. Alexa elle est tombée sur : le caddy révolutionnaire. Bon… Allez, on n’a pas peur !

image

Après l’obtention de son diplôme, Alexa a été assistante de production chez Canal Jimmy. Elle a même donné le nom « T’es-toi » à une nouvelle émission ! Après une période en tant qu’intermittente du spectacle, Alexa veut revenir à la communication pure en attendant de trouver un poste dans ce domaine, elle touche à tout : animatrice en grande surface pour des déodorants ou encore pour des pots pour bébé, mais aussi standardiste.

Quelques mois plus tard, elle rejoint l’agence de communication ACPA-Polycom. Cette agence avait alors deux clients allemands spécialisés dans l’automobile. De plus, l’agence éditait une letter Communication Automobile pour laquelle Alexa collaborait en écrivant plusieurs articles. L’ édito de cette newsletter était toujours écrit par des personnalités. Pour le passage à l’an 2000, ils voulaient que cela soit Alain Prost, pilote de Formule 1 Français, quatre fois champion du monde et qui avait lancé sa propre écurie de F1, Prost Grand Prix en 1997.
Alexa pas vraiment satisfaite de son sort à l’ACPA, profite de ce contact avec l’écurie pour faire parvenir son CV qui tombe entre les mains de Patrizia Spinelli, la directrice de communication. A l’époque, une Joint Venture entre Prost Grand Prix et LVMH venait de naître: Prost Design, dont le but était de développer la marque Prost Grand Prix et Alain Prost.
Alexa devient alors l’assistante de Patrizia, missionnée à la gestion des licences ou encore de la relation client. Elle découvre aussi les secrets du monde de la Formule Un, un sport dont elle était déjà fan.

image
En 2002, Alexa suit Patrizia et travaille pour la Renault F1 Team, l’écurie 100% Renault. La mission d’Alexa fut d’avertir tous les médias, non-spécialisés du retour de la marque au Losange dans le paddock. Puis pendant un an, elle s’est occupée des relations presse de l’usine moteur de Viry-Châtillon, berceau de la compétition automobile de Renault. Ensuite, elle s’est occupée de la communication du programme des jeunes pilotes, RDD (Renault Driver Developpement), qui a notamment lancé la carrière des pilotes tels que Kovalainen ou Romain Grosjean. Dans le cadre de cette mission, Alexa a eu l’occasion de faire de nombreux voyages en Europe. Elle y a fait du media training pour les pilotes, tout en créant un lien de confiance indispensable pour le bon déroulement des événements.
image

Fin 2006, Renault crée un poste F1 au sein de Direction communication produit. Bien que démarchée pour ce poste, on lui refuse les conditions de statut et de salaire correspondant au niveau d’exigence de cette mission car elle ne possédait pas de bac+5. Alexa se replonge donc dans les études et effectue un MBA event à l’EFAP, tout en travaillant pour la RDD. Alexa a bouclé le programme en 9 mois, on peut dire qu’elle s’en est plutôt bien sortie !

GP2 Series

Fin 2007, Patrizia la recontacte pour lui proposer la direction de la communication du Championnat GP2 Series, catégorie juste en-dessous de la Formule 1. avait besoin d’un peu de frais. Alexa travaille aujourd’hui étroitement avec 5 personnes, chacun responsable de son service (technique, logistique, pièces détachées, comptabilité, communication), ce qui d’après elle favorise la bonne ambiance, car personne ne se marche sur les pieds, chacun se donne pour un objectif pour un résultat commun. Alexa est présente à l’international car elle est également responsable communication pour GP2 Asia Series.

image

Un petit aperçu de ses missions:
Avant un week-end de course : préparation et organisation des opérations RP, des photo-shoot et des dîners presse, des signing sessions, e des déjeuners avec le partenaire Bridgestone, sans oublier l’écriture du preview.
Pendant le week-end de course : écriture des communiqués de presse, gestion de la mise à jour du site officiel, et surtout, ce qu’ils sont les seuls à faire, envoyer toutes les informations aux médias 45 min après la fin de chaque événement sur la piste. Egalement responsable du podium, elle gère les pilotes pour les interviews et les conférences de presse.
Petite anecdote : un jour, lors d’une cérémonie de remise de prix, un petit malentendu a fait que les Prix n’étaient pas sur place lorsque les pilotes montaient sur le podium, tout en se faisant photographier de tous les côtés. Débrouillardise oblige, comme ils se trouvaient dans un sporting club, des coupes, il y en avaient à volonté derrière les vitrines ! Et voilà les champions, sourires éclatants, brandissant leur coupe de judo, de golf et de lancé de poids. Bravo Alexa !
En dehors des week-end de course, Alexa met à jour le blog de GP2 Series, génère des news sur le site, prépare les futures courses et les cérémonies de prix ou de lancement, élabore les dossiers de presse ou les livres de fin d’années et effectue des demandes d’interview. En plus de tout cela, Alexa gère l’attachée de presse de GP3 Series, qui cours en même temps que la GP2.

Une vie à 100 à l’heure, mais qui la comble et la stimule. La preuve en est qu’elle a déjà décliné deux propositions d’emploi. Rien de mieux que d’être son propre chef ! Elle ne travaille peut-être pas dans l’audiovisuel comme elle le voulait à 17 ans, mais pas grave, les courses auto, c’est mieux, et c’est pour les dures !

Propos recueillis par Lucile DOUCHIN, EFAP 1
EFAP, l’école des métiers de la communication

Valérie - Société Centrale Canine

Vincent FELTESSE - EFAP Bordeaux

image

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle